Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 09:03
Ce livre a beaucoup fait parler de lui grâce à Suzanne de Chez les Filles...
J'avais également reçu un exemplaire du livre de Paulo Giordano et ce pour mon plus grand plaisir !
Et bien sachez que comme beaucoup d'entre vous, je n'ai vraiment pas été déçue. J'ai terminé ce livre hier et je suis vraiment sous le charme de cet auteur ! (Non, non rien à voir avec la jolie photo que certaines vont même jusqu'à insérer dans leurs articles !  )

Vous pouvez retrouver d'autres regards chez Neph, Pimprenelle, et  Stephie, sur Fabula Bovarya, ou Cuneipage et bien d'autres...


Lorsque vous lisez les deux premiers chapitres de ce livre, vous avez l'impression de commencer les nouvelles d'un recueil. Dès le premier texte, le ton est donné.

La première histoire s'achève à peine que le lecteur est troublé, mal à l'aise. Et il faut pourtant lire le second texte qui renouvelle cette curieuse sensation.

Et puis au fil des pages, nous nous apercevons que les deux destins brisés des personnages vont finalement être liés le temps d'un roman.

Alice anorexique  et Mattia surdoué ont des blessures qu'il est impossible de guérir, qu'il faudra porter et assumer quels que soient leurs choix.

Et il faudra aussi prendre en compte un théorème scientifique pour le moins déterminant :
"Les nombres premiers ne sont divisibles que par 1 et par eux-mêmes ; soupçonneux et solitaires, certains possèdent cependant un jumeau dont ils ne sont séparés que par un nombre pair."
Oui, raconté de cette manière, je doute que les foules se déchaînent... Mais l'aspect scientifique n'est qu'un fil rouge dans l'histoire des personnages.

J'ai été littéralement séduite par ce livre. Agréable à lire, l'histoire vous emporte dès les premières pages et il devient difficile de quitter Alice et Mattia. Les personnages sont cruellement attachants même si l'auteur prend ses distances avec eux , et non sans froideur.
Ces deux personnes, loin d'être épargnées par la vie, sont bouleversantes dans leur incapacité à communiquer, à aller de l'avant malgré les opportunités qui s'offrent à elles, conséquence directe d'un passé trop lourd à supporter. Cette solitude énigmatique évoquée dans le titre mathématique est un peu leur raison d'être. Elle contaminera même les personnages qui entreront respectivement  dans leurs univers, ce que Paulo Giordano dépeint  d'ailleurs avec brio.
Un très bon moment de lecture, une grande envie de découvrir ses futurs romans...

Belle lecture à vous !
 


Partager cet article

Repost 0
Published by Moka - dans Romans
commenter cet article

commentaires

clovis simard 24/10/2013 21:43


LE PLUS GRAND NOMBRE PREMIER.fermaton.over-blog.com

La librivore 14/07/2010 22:41


J'ai beaucoup aimé également ce premier roman mais bon, on aimerait tant qu'ils s'en sortent.


dasola 16/11/2009 18:35


Bonsoir Moka, personnellement, j'avais été un peu déçue par ce roman avec des personnages superficiels. Ils ne m'ont pas touchée. Peut-être que cela ne corresponde pas à ma sensibilité. Bonne
soirée.


Géraldine 30/04/2009 00:26

Ca ca me tente bien. Il faut que je le trouve à emprunter, à moins que j'attende sa sortie en poche.

Moka 03/05/2009 09:21


Oh oui lance toi il est génial !


A_girl_from_earth 15/04/2009 13:27

Ah oui, bel enthousiasme là! :)

Moka 15/04/2009 14:04


Je te l'avais dit...


Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg