Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 07:30

Petit tête à tête dominical avec un poète dont on ne parle pas assez.... Je vous laisse donc partir à la rencontre de Madame Marceline Desbordes-Valmort, figure poétique du début XIXe siècle.

 

Les séparés.

 

N'écris pas - Je suis triste, et je voudrais m'éteindre
Les beaux été sans toi, c'est la nuit sans flambeau
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon coeur, c'est frapper au tombeau
N'écris pas !

N'écris pas - N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes
Ne demande qu'à Dieu ... qu'à toi, si je t'aimais !
Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais
N'écris pas !

N'écris pas - Je te crains; j'ai peur de ma mémoire;
Elle a gardé ta voix qui m'appelle souvent
Ne montre pas l'eau vive à qui ne peut la boire
Une chère écriture est un portrait vivant
N'écris pas !

N'écris pas ces mots doux que je n'ose plus lire :
Il semble que ta voix les répand sur mon coeur;
Et que je les voix brûler à travers ton sourire;
Il semble qu'un baiser les empreint sur mon coeur
N'écris pas !


Marceline Desbordes-Valmore 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe D 28/08/2011 11:46


Un texte très touchant d'une poétesse que je ne connais pas du tout. Merci pour cette découverte.


Moka 28/08/2011 12:00



De rien, ravie de vous le faire découvrir. Il me bouleverse à chaque relecture...



sophie57 27/08/2011 21:04


la version chantée de Julien Clerc est effectivement très réussie...je re?découvre ton blog, moi aussi je participe aux dimanches poétiques!


Moka 27/08/2011 21:58



Je viens de l'écouter ! C'est très réussi en effet !



Anne 21/08/2011 10:52


Magnifique texte (mis en musique par Julien Clerc...) Je connais un peu Marceline, tu as bien fait de la mettre à l'honneur !


Moka 27/08/2011 08:38



Je trouve ce texte sublime. Je ne connaissais pas la version de Clerc par contre.



Mango 21/08/2011 10:09


J'aime toujours autant lire ce poème même si je le connais par cœur!


Moka 27/08/2011 08:38



ça ne me surprend pas !



Anis 21/08/2011 08:52


Je suis ravie de t'accueillir dans"La littérature au féminin". Ton blogaun charme fou ! Et tes lectures laissent une large place aux auteurs féminins. J'aime beaucoup cette poétesse et la
délicatesse de sa plume.


Moka 27/08/2011 08:40



Merci beaucoup ! Je suis touchée !



Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg