Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 08:00

Broche-0383.JPG

Ma première expérience avec Yasmina Reza remonte au lycée. Ma soeur faisait du théâtre et lors de sa représentation, certains apprentis acteurs avaient repris une scène d'Art. J'avais esquissé quelques sourires sans pour autant être totalement conquise. Et c'est le Prix Relay / Europe 1 des voyageurs, auquel je participe qui m'a permis de retrouver Yasmina Reza avec sa toute dernière publication Heureux les heureux. Couvert d'éloges par la presse, ce livre connaît moins de succès chez les blogueuses qui sont loin d'être convaincues. Je partais donc à reculons dans cette lecture mais bien décidée à me faire un avis. Voilà qui est fait et il faut dire que ce billet ne va pas venir contribuer à sa popularité bloguesque...

A travers une vingtaine de chapitres, Y.Reza dresse des portraits ordinaires de héros sans panache. Ça bavarde, ça s'interroge, ça échange sans faire réellement avancer les choses puisque chaque chapitre vient vite mettre un terme aux portraits esquissés qu'on retrouve parfois un peu plus tard, par bribes... Il m'a presque été impossible de m'attacher aux personnages, en dehors de quelques figures qui hélas se fondent dans une masse qui génère trop peu d'enthousiasme. On passe alors d'un chapitre à l'autre, dubitatif, parfois libéré d'une narration saccadée qui dérange... La plume ne me séduit pas, la magie n'opère pas. Et pourtant, certains thèmes abordés sont de ceux qui d'habitude trouvent chez moi un regard attentif. Vie de couple, amants sans envergure, mal être et souffrances, angoisses et obsessions, des idées fortes qui ne parviennent pourtant pas à trouver leur chemin jusqu'à moi.


Quelques mots...

 

"Si elle savait comme Roquebrune a perdu toute signification pour moi. Comme ce passé s'est dissous et volatilisé. Deux êtres vivent côte à côte et leur imagination les éloigne chaque jour de façon de plus en plus définitive. Les femmes se construisent, à l'intérieur d'elles-mêmes, des palais enchantés. Vous y êtes momifié quelque part mais vous n'en savez rien. A l'heure de l'éternité il nous faudra raconter une histoire de jouvenceaux. Tout est malentendu, et torpeur. - N'y compte pas Jeannette. Je disparaîtrai avant toi heureusement. Et tu assisteras à ma crémation."


"Je suis fatigué Odile... Éteins. Éteints bordel. Il se recroqueville sous les draps. J'essaie de lire. Je me demande si le mot fatigué dans la bouche de Robert n'aura pas contribué à nous éloigner plus que n'importe quoi. Je refuse de lui donner une signification existentielle. On accepte d'un héros de la littérature qu'il se retire dans la région des ombres, pas d'un mari avec qui on partage une vie domestique."

 

" Sa façon d'être allongée, de rabattre un oreiller sous sa tête, de s'envoyer la lampée de Cognac. Son rire, son visage exténué. J'ai pensé, elle est à moi. Mon petit maître Toscano. Je me suis couché sur elle, je l'ai embrassée, déshabillée, on a fait l'amour avec la gueule de vois et c'était juste la bonne dose de douleur."


Livre lu dans le cadre du Prix Relay / Europe 1,

prix relay europe 1

Les avis des copines:

Stephie, Cryssilda, Noukette, Clara, Saxaoul et Leiloona.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elise 01/04/2013 19:44


J'en garde un très bon souvenir du lycée ( crises de rire ! )


Maintenant pas tellement tentée pour autant par ce dernier livre sorti ... A voir quoi..

Moka 01/04/2013 20:08



Ah non, tu ne louperas rien.



Anis 20/03/2013 14:34


Je ne l'ai encore jamais lue. Que faut-il donc lire d'elle ? Quel ouvrage recueille les meilleurs avis ?

Un autre endroit... 18/03/2013 17:13


C'est un auteur qui ne m'attire pas.


 

Alex-Mot-à-Mots 18/03/2013 16:40


Encore une lectrice déçue par ce roman...

Yosha 17/03/2013 15:47


Un peu comme toi, je suis un peu passée à côté de cette auteure à part une pièce vue au théâtre, "Trois versions de la vie" dont je ne garde pas un souvenir impérissable, si ce n'est le jeu de
Catherine Frot. Ta critique ne me donne pas franchement envie de lire celui-là même si j'aime beaucoup les deux premiers extraits que tu as choisis.

Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg