Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 16:30

Le vendredi autour d'une thé 2

Voilà arrivé le troisième rendez-vous avec Les Bavardages de Sophie. Cette semaine notre pause thé se fait autour d'un thé aux saveurs d'amandes torréfiées pour partager notre lecture de l'oeuvre de Katharina Hagena intiutlée Le Goût des pépins de pomme

Petite anecdote au passage que je dois à ma Valou adorée (professeur d'SVT s'il vous plaît!) , qui m'a raconté cela lorsque je la tenais informée de mes lectures : les pépins de pommes sont mortels ! Bon à forte dose je vous l'accorde, mais l'ingestion d'un bol de pépins (envie bien curieuse si elle vous prend un jour...) conduirait à un arrêt cardiaque, car ces petites amandes noires contiennent une molécule s'apparentant au cyanure... (Scientifiques qui passez par ici, soyez tolérants si ma "vulgarisation" vous paraît peu claire...)

Les premières pages s'ouvrent donc sur une note sombre. La narratrice se retrouve au coeur de démarches liées au décès de sa grand-mère. Elle apprend, lors d'un rendez-vous chez le notaire pour mettre en place la succession, qu'elle héritera de cette vieille maison qu'elle aimait tant dans son enfance. Le-gout-des-pepins-de-pomme.jpgSauf qu'elle a grandi et que l'intérêt qu'elle lui portait n'est plus aussi vif. Elle s'accordera donc quelques jours pour prendre sa décision. Ce sursis qu'elle accorde à la maison familiale sera surtout pour elle l'occasion de redécouvrir ce lieu teinté de mystère, parcourant chaque pièce comme une enfant qui ouvre une vieille malle trouvée dans un grenier. Chaque lieu est alors associé à un souvenir, à un membre de la famille. Bref, un livre portrait, où les descriptions très travaillées entretiennent la mémoire. A partir des réminiscences d'un passé qui se perd, la narratrice sauvegarde la mémoire familiale en songeant à son enfance et aux souvenirs qui la lient à cette demeure. Présent et passé trouveront vite un point de chute lorsque Isis retrouvera Max, proche de la famille.

La première impression que j'ai eue en lisant ce roman est d'ouvrir un livre profondément nostalgique et mélancolique. Je ne vous cache pas mon sentiment au demeurant très mitigé : d'une part, l'entrée dans l'oeuvre n'est pas des plus évidente. Non pas à cause de sa complexité, mais essentiellement à cause de l'extrême lenteur avec laquelle l'intrigue se met en place. D'autre part, la prose de l'auteur a ce "petit quelque chose de poétique" qui fait des passages descriptifs de véritables poèmes en prose. Toutefois, ces descriptions étouffent un peu le déroulement de l'intrigue et m'ont parfois un peu lassée (Et je ne suis pourtant pas de celles qui rejettent les desciptions sous prétexte qu'elles ennuient. Bien au contraire.) Mais là, "l'alchimie du verbe" ne m'a pas séduite à toutes les pages...

Katharina-Hagena.jpgCependant, le rapport d'Isis à cette vieille maison de famille m'a profondément marquée. Bien évidemment, je ne peux m'empêcher de songer à la maison de mes tantes charentaises dont certaines descriptions ont déclanché chez moi le mécanisme du souvenir...

Ne serait-ce que par l'évocation de cette odeur de pommes reconnaissable entre toutes quand Isis passe la porte de la maison. Chaque été que j'ai passé en Charente, j'aimais cet instant où je retrouvais le grand salon aux murs de pierres à l'odeur vanillée et boisée. Une odeur qui me disait tout bas que j'étais enfin en vacances et qui prolongeait mes vacances estivales quand je la retrouvais au creux de mes foulards à la rentrée...

Bref, un texte qui a su m'interpeller de temps à autre mais qui n'a pas totalement emporté mon adhésion... Allons donc voir Sophie pour connaître son avis !

 

Les avis d' Aifelle, de Winniethepoof, de Mango , de Mirontaine...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Grigrigredin 15/04/2013 20:51


Les avis sont mitigés...


Pour ma part, je me suis laissée envelopper par ce roman, j'ai baigné dans sa douceur. Je n'ai pas ressenti de mélancolie dans ce livre, juste une attention portée aux petites choses du
quotidien, bonnes ou moins bonnes.

Anis 19/08/2011 14:08


C'est vrai que le rythme est lent et ne convient pas à tous les tempéraments mais moi j'ai été subjuguée par cette immersion dans l'univers de ces trois générations de femmes.


Moka 27/08/2011 08:45



Oui, cet aspect en valait la peine...



zazy 10/07/2011 18:32


Ce fut également une belle lecture pour moi


Moka 20/07/2011 12:38



Comme pour beaucoup de blogueuses à ce que j'ai pu lire... :)



Aifelle 04/07/2011 06:47


J'ai manifestement été plus emballée que toi. La lenteur du début ne m'a pas gênée, je suis tombée sous le charme de cette histoire (et du jardin) tout de suite. Merci pour le lien.


Isa 26/06/2011 10:17


Un roman dans lequel il faut vraiment entrer pour s'imprégner de toutes les sensations.
J'ai eu l'impression de sentir plein d'odeurs différentes pendant cette lecture. un vrai plaisir !


Moka 26/06/2011 22:29



Je comprends tout à fait ton sentiment !



Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg