Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 07:00

Lettre-d-une-inconnue.jpgElle écrit. Parce que l'écriture demeure la seule chose qu'il lui reste. Seuls les mots couchés sur le papier lui permettront de se livrer toute entière. Peu importe les conséquences, puisqu'elle sera morte quand le destinataire aura sa lettre en main. Et si le courage de l'envoyer manque, sa déclaration enflammée restera lettre morte.

Retracer fidèlement la genèse de leur histoire: des premiers émois aux rares instants les plus passionnés. Entretenir un souvenir fragile, faire perdurer des instants troublés par le temps. Voilà les raisons qui la conduisent à écrire toute sa douleur. Rongée par l'ignorance et l'absence de l'autre, elle souffre à cause de cet homme libre de toute attache, séduisant sans promesse les femmes entre deux voyages... Cet écrivain préfère se satisfaire de conquêtes éphémères alors que l'amour est là, auprès de lui. Mais il s'agit ici d'un amour qui aliène l'épistolière, et qui l'invite à côtoyer la folie au cours de ses envolées lyriques. Grande figure de tragédienne, c'est d'ailleurs un peu de La Religieuse de Diderot que j'ai retrouvée ici, tout en songeant également aux Lettres portugaises de Guilleragues, dont l'héroïne présente bien des points communs avec son homologue viennoise.

J'ai aimé savourer l'oeuvre de Zweig, apprécier ses mots et suivre cette femme soumise aux tourments de la passion. Son terrible cri d'amour a su me toucher malgré son caractère un peu trop répétitif (Cela se justifie aisément puisque les sentiments de la jeune femme deviennent obsessionnels et destructeurs.) A travers cette langoureuse complainte, Zweig réussit avec brio à se faire habile chirurgien de la passion et à rendre de compte de la douleur qui ne se contente pas de semer le trouble dans les esprits. Au contraire, il souhaite exprimer une douleur plus profonde, ancrée bien au fond du coeur de notre inconnue, en faisant de ce texte un magnifique testament amoureux...

Je viens de voir que la pièce passait à Paris et serais bien partante pour une petite virée théâtre... Si quelqu'un a vu la pièce et/ou a un avis sur la question, faites-moi signe.


L'avis de l' Irrégulière, encore plus enthousiaste que moi...

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 03/04/2012 15:49


J'ai adoré ce livre : l'histoire est tout bête et toute simple mais pourtant Zweig l'a rendue fascinante à mes yeux. Il écrit vraiment bien :)

Moka 08/04/2012 00:14



Un joli moment de lecture pour moi aussi !



Marie L. 28/06/2011 13:25


Il est sur ma pal depuis qlq semaines... j'attends d'avoir l'esprit plus reposé pour apprécier ce texte à sa juste valeur.


Kikine 14/06/2011 01:25


Mon préféré de Zweig pour le moment (je n'ai pas encore tout lu alors je ne peux pas dire que c'est le meilleur de tous les Zweig ! :) )


Moka 14/06/2011 17:31



Il te reste encore de jolies oeuvres à lire...



Alex-Mot-à-Mots 09/06/2011 13:20


Un auteur que j'aime beaucoup, et qui reste indémodable.


Moka 11/06/2011 21:18



Je suis séduite à chaque lecture...



emmyne 08/06/2011 11:33


Vive la BD du mercredi qui me permet de découvrir ton blog, d'y lire cette chronique enthousiaste sur l'un de mes livres préférés !


Moka 08/06/2011 15:33



Enchantée et ravie de nous trouver ce premier point commun ! Je m'en vais de ce pas découvrir le tien !



Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg