Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 06:00

Romans-9371.JPG

 

" Il m'avait dit "tu n'écriras pas un livre sur moi".

Mais je n'ai pas écrit un livre sur lui, ni même sur moi.

J'ai seulement rendu en mots - qu'il ne lira sans doute pas, qui ne lui sont pas destinés -

ce que son existence, par elle seule, m'a apporté."


Lycéenne, j'étais une grande lectrice d'Annie Ernaux car mon prof d'éco-socio que j'admirais beaucoup nous avait dit de lire quelques uns de ses titres. J'avoue n'avoir gardé de ces lectures que quelques bribes de souvenirs... Et puis il y a eu cette séance de dédicace avec Olivier Adam. Il a évoqué les auteurs qui lui tenaient à coeur et sans surprise (j'aurais pu la citer pour lui), le nom d'Annie Ernaux a surgi d'une longue énumération. Dès lors, j'ai eu envie de me replonger dans cette écriture, en découvrant un titre que j'avais depuis longtemps sur mes petites listes de lectures.

77 petites pages. Juste ce qu'il faut pour décrire les quelques mois de cette passion qui va déposséder la narratrice d'elle-même. Plus rien ne trouve grâce à ses yeux que cet homme qu'elle passera plus de temps à attendre qu'à fréquenter. Avec des mots simples, Annie Ernaux décrit l'absence et le silence qui rongent, qui mettent tristement sa vie entre parenthèses. Une parenthèse durant laquelle cet homme marié fera naître chez elle des sentiments qu'elle dépeint, sans retenue et durant laquelle les instants d'abandon deviennent sa seule raison d'être. Un livre qui prolonge la présence de l'autre, de celui qui part en laissant l'autre dévasté. "Le corps entier me faisait mal. J'aurais voulu arracher  la douleur, mais elle était partout." Une plume souvenir, une plume passionnée qui dit de manière juste la frustration et le manque.

" Je voulais à toute force me rappeler son corps, des cheveux aux orteils. Je réussissais à voir, avec précision, ses yeux verts, le mouvement de sa mèche au-dessus du front, la courbe de ses épaules. Je sentais ses dents, l'intérieur de sa bouche, la forme de ses cuisses, le grain de sa peau. Je pensais qu'il y avait eu très peu entre cette reconstitution et une hallucination, entre la mémoire et la folie."

 

logo saison3 Challenge amoureux irrégulièreCe billet doux s'ajoute au challenge amoureux de L'Irrégulière saison 3

dans la  catégorie «Maux d'amour »

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fils et Farines 11/03/2013 18:07


Une de mes auteurs préférées... 


Comme toi, j'ai quasiment tout lu au lycée et tu me donnes envie de la retrouver... merci !

Constance 36 10/03/2013 13:45


J'ai beaucoup de mal avec toutes ces auteures qui dévoilent des pans de leur vie sentimentale. Je ressens en général un profond malaise et je préfère le filtre bienfaisant de l'imagination.

Moka 10/03/2013 20:32



Les deux me conviennent !



Valérie 06/03/2013 15:14


Les années de cette auteure fut un vrai coup de coeur pour moi. 

Moka 06/03/2013 15:28



Je ne l'ai pas encore lu !



Alex-Mot-à-Mots 05/03/2013 20:30


Une auteure que j'aime bien, parfois.

Moka 06/03/2013 07:34



J'ai aimé la relire...



Violette 05/03/2013 12:02


je n'aime pas Annie Ernaux, tout ce déballage, cette mise à nu, ça m'horripile...

Moka 06/03/2013 07:34



Cela ne me semble pas pire que certaines fictions qui vont bien plus loin. Et la mise à nu me semble un poil incontournable quand on entreprend d'écrire des textes autobio.



Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg