Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 06:00

Jeunesse-8184.JPG

Attention : que celles qui me reprochent déjà en ce début d'année d'alourdir leur PAL s'abstiennent de lire ce billet. Jean Claude Mourlevat a été ma découverte de l'année 2012. J'ai lu avec passion Le Chagrin du roi mort et élevé au rang des plus beaux livres jeunesse Le Combat d'hiver. J'avais acheté Terrienne lors du salon du live de ma ville où j'ai eu l'immense chance de rencontrer cet écrivain et de partager un moment avec lui lors d'une rencontre avec mes trolls. Un grand moment pour nous (comme pour ma collègue doc' qui lui voue un véritable culte.) Comme à son habitude, Jean-Claude Mourlevat nous entraîne dans un univers que lui seul sait créer et flirte cette fois avec les frontières du fantastique. Anne Collodi rencontre un vieil homme qui va la prendre en stop. Etienne Virgil, cet écrivain en mal d'idées, va très vite être intrigué par la jeune femme qui dit être à la recherche de sa soeur Gabrielle qui aurait disparu mystérieusement après son mariage.

De fil en aiguille, Anne se retrouvera à devoir passer une "frontière", sorte de faille située à un carrefour en pleine campagne pour gagner un monde où les terriens sont les pires ennemis qui puissent exister. Comment mener ses recherches insensées quand elle doit avant tout faire tout son possible pour ne pas attirer l'attention sur elle? Un plongeon dans un monde hostile qui pourrait lui coûter le prix fort...

Même si ce livre ne m'a pas bouleversée autant que Le Combat d'Hiver, je ne peux que renouveler toute l'admiration que je porte à ce grand romancier. Chaque lecture demeure délicate, aussi savoureuse qu'une petite gourmandise qu'on ne voudrait pas finir trop vite. Il nous offre une fois de plus une palette de personnages très attachants, charismatiques et poignants. Les oppresseurs, souvent terrifiants et implacables réveillent chez les oppressés cet instinct de vie qui me plaît tellement. Et c'est souvent avec regret et émotion que nous assistons, impuissants, à la disparition aussi violente que subite, de certains personnages que Mourlevat avait pourtant soigneusement pris le temps de nous faire aimer sous sa plume fourbe et cruelle...  Rien ne nous est épargné, magie de la lecture. Merci Monsieur Mourlevat.

" Je l'aime à cause de ça. J'aime le froid, le trop chaud, la pluie, la boue, les embouteillages, les examens ratés, les cartes postales moches, les mensonges, les larmes, les blessures et la mort. J'aime ce qui me manque et ce qui dépasse, j'aime le trop et le pas assez, je veux me brûler aux orties et aux casseroles, ça ne me dérange pas, je veux bien égarer mes clés, avoir mal à la tête, être trompée (pas par Bran), être bousculée. Mais je prends aussi les bonnes choses. Je veux être caressée, je veux manger des banana split, je veux écouter de la bonne musique, recevoir des lettres, voir naître des bébés, faire la sieste, aller à Venise..."

Dedicaces-8024.JPGJanvier 2012. Notre CDI ne sera plus le même...

Petite séance de lecture pour les privilégiés que nous sommes....

Deux nouvelles d'un recueil qui sera prochainement publié.

 

Terrienne, Jean-Claude Mourlevat

Date de parution : 20/01/11

Editeur : Gallimard Jeunesse

ISBN : 978-2-07-063723-2 

Présentation : Broché

Nb. de pages : 386 pages


Dans les oreilles d'Anne Collodi....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christelle2L 10/01/2013 17:56


Il est des livres comme des boîtes de chocolats pour lesquelles on compte , avec effroi, ce qu'il nous reste!!

Moka 13/01/2013 08:02



Je suis totalement de cet avis.



blissy 06/01/2013 20:54


ouppssssss je relis mon comm et je m'apercois qu'il a été fait le matin, j'ai honte


je voulais dire merci du résumé et pour ton avis


et je voulais aussi dire, "bibliothèque pour moi "


désoléeeeeeee,je devais être mal réveillée,


j'ai eu le temps de passer à la bibli et bien rien de rien


rien de cet auteur que j'aime tant


je vais bien trouvé en faisant le tour du net


bises et encore désolée de mon mauvais réveil qui a eu raison de mes mots


 

Moka 07/01/2013 13:22



Je n'avais pas tout compris en effet. Ce n'est rien ;)


Je te souhaite de trouver ce que tu recherches alors ! Bises



Emilie 06/01/2013 09:23


Ah Mourlevat... Je suis également une fan inconditionnelle depuis que j'ai lu Le Combat d'Hiver il y a quelques années. Une rencontre avec lui doit être effectivement un bon moment dont on se
souvient longtemps! Il y a également un autre auteur jeunesse que je te recommande : Anne-Laure Bondoux (surtout son roman Les Larmes de l'Assassin : un chef d'oeuvre).

Moka 06/01/2013 12:57



Inconnue pour moi ! Je vais me renseigner un peu...) Merci Emilie !



Margotte 05/01/2013 20:11


Je sens que je vais bientôt l'emprunter au CDI celui-ci ;-)

Moka 06/01/2013 12:57



Tu m'en diras des nouvelles ! :)



Noukette 05/01/2013 17:43


Je l'ai !!! Dédicacé par l'auteur depuis le dernier salon ! Toujours pas lu, je me le garde encore au chaud... J'adore Mourlevat !!!

Moka 06/01/2013 12:58



Dédicacé aussi. Ce type est un génie !



Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg