Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 08:00

Le vendredi autour d'une thé 2A l'heure où vous lirez cet article, Sophie et moi serons sur la route du collège pour notre fameuse pré-rentrée.

La reprise du boulot marque également la reprise de notre rendez-vous hebdomadaire lancé en fin d'année scolaire : le rendez-vous autour d'un thé. Nous ressortons notre service à thé pour nous accompagner dans la lecture d'un livre dont l'auteur me tient vraiment à coeur : il s'agit de Vingt-quatre heures dans la vie d'une femme de Stefan Zweig, dont j'ai déjà chroniqué deux titres à ce jour.

¤ Voyage dans le passé

¤ Lettre d'une inconnue

Au programme de septembre, nous vous proposerons donc deux chroniques consacrées à Zweig, une petite pause culinaire lui rendra hommage avec une recette autrichienne pour achever ce premier cycle.

Vingt-quatres heures dans la vie d'une femmeVingt-quatre heure dans la vie d'une femme est une confessions des plus sincères qu'une certaine Madame C..., septuagénaire charismatique, va offrir au narrateur, son interlocuteur. Profondément touchée par son intervention dans un débat où la moralité s'offense de l'attitude d'une jeune femme qui quitta tout pour un homme qu'elle ne connaissait que depuis deux jours à peine, elle choisit de se livrer tout entière et de ne taire aucun instant d'une journée qui a littéralement marqué sa vie.

Commence alors un long monologue qui viendra relater chaque instant de ces bouleversantes heures. Jeune mariée parfaitement heureuse dans son couple, Madame C... va revenir sur une rencontre atypique avec un homme complètement accro au jeu qu'elle voudra sauver en vain. Fascinée par le charme et le charisme de cet homme, elle saura lire en lui la profonde détresse qui l'habite et voudra lui venir en aide par tous les moyens.  

" Dans ces dix heures, l'expérience que j'avais acquise de la réalité était infiniment plus grande que celle que m'avaient procurée précédemment quarante ans de vie respectable."

Elle se défend d'avoir agi par désir pour lui et ne cesse d'insister sur ce besoin vicéral de lui porter secours. De fil en aiguille, les heures et la soirée prennent une tournure à laquelle aucun des deux personnages ne s'attendait vraiment.

"Car... Maintenant, je ne m'abuse plus..., si cet homme m'avait alors saisie, s'il m'avait demandé de le suivre, je serais allée avec lui jusqu'au bout du monde; j'aurais déshonnoré mon nom et celui de mes enfants."

Je retrouve Zweig avec beaucoup de plaisir. Une fois de plus, il nous offre un personnage hanté par ses démons, par un passé obsédant. Le récit, confession du même acabit que Lettres d'une inconnue, est libérateur, voire salvateur ici. L'intention première est de verbaliser les événements pour faire revivre une époque révolue. Toujours très nostalgiques, les personnages de Zweig sont encore une fois hantés par leurs fantômes, et c'est avec talent que Zweig dissèque leurs tourments en offrant au lecteur des passages introspectifs menés avec brio.

"Cela me fit-il du bien, car ainsi disparaissait tout danger de le rencontrer encore: je n'avais plus contre moi d'autre témoin que mon souvenir."

Bref, déjà hâte de lire mon prochain Zweig.

" Vieillir, n'est au fond, pas autre chose que n'avoir plus peur de son passé."

 

Et qu'en a pensé Sophie ? Je nous sers un petit thé et vous invite à aller voir son avis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noukette 12/09/2011 13:34


Ce Zweig, il a vraiment quelque chose !!


Moka 29/09/2011 22:32



Sans aucun doute !


 



Sara 04/09/2011 10:05


Avec Stéphie, nous avons vu une adaptation théâtrale de ce roman et cela nous a un peu vacciné contre lui je crois...C'est un peu injuste mais je me suis tellement ennuyée pendant la représentation
que je crois que ce roman va attendre longtemps sur ma PAL. Peut-être à tort.


Stephie 04/09/2011 09:48


Je l'ai découvert en livre audio et ce fut un très bon moment ;)


Philippe D 03/09/2011 21:13


Un auteur que je dois encore découvrir. Je ne connais pas Sophie mais je vais aller faire un petit tour chez elle. J'aime le thé. J'en boirai bien une 2e tasse.


L'Irrégulière 03/09/2011 11:11


C'est un roman magnifique !


Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg