Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 06:00

My-June.jpg

Un écho pathétique, loin d'être le premier. L'originalité se perd./Le 18e RDV de la BD d'Amiens /Y recroiser cet homme au charme incomparable / La journée resto avec ma Rousse / Y retrouver Jérôme / Recevoir un joli cadeau / Des dédicaces et des échanges passionnants /Jouer les prolongations improvisées sur St Leu /Passer haut la main mon premier contrôle de papiers en 10 ans de permis malgré les petits couacs et ma voix d'homme /Emmener 57 trolls en Aveyron, saison 3. /Préparer des muffins pour le trajet  /Guillaume, Antoine, Le Roux, Ma Blonde, Ma Brune et moi : la dream team ! / Les échanges de BD et d'albums pour faire passer plus vite les 8h de bus /Retrouver Laguiole et nos "habitudes" / Les perles des trolls / "Écoute, écoute..." / A. le roi de la bilfle / Préférer tes silences /Être toujours aussi fascinée par la via ferrata / Une frayeur nocturne / L'aligot m'a tueR / Un an et bien du changement / Un teint hâlé / Ceux qui avaient des coups de fil à passer / Un corps ankylosé / Celui qui reste fidèle à sa triste image / Celle que je plains. Tellement. /Le courrier-thé de Mirontaine /Une grande enveloppe en papier kraft, clé d'un ailleurs / Un dimanche arrosé au pinot gris / Éviter un instant d'abandon qui serait regrettable. Et inutile / Des petits messages déposés sur la messagerie de notre Yo/ A la recherche de la gazelle /Reprendre les cours tant bien que mal après l'Aveyron / Celle qui d'un "je ne sais plus" laisse entrevoir sa profonde malhonnêteté / Les petits courriers qui me donnent le sourire /Cet escalier de peintre déniché en Charente ♥/ Des petits souvenirs de brocante / "Ces bombes sexuelles déçues par les hommes qui ont croisé leur chemin " Mouarf /Remplir une dernière fois les bulletins de cette année un peu curieuse / Monter les premiers cartons vides à remplir./Apprendre que sa copine Mel a des chances de ne pas partir trop loin.../Les muffins spéculoos pour le barbecue chez Lisa / Des brownies aussi / Le spectacle du collège / Dépanner mon copain Yo / Celui qui avait besoin d'aide pour porter un "truc trop lourd" / Un tête à tête avec ma Rousse que j'aime tellement /Celle qui craque au bout du fil et qui tait encore bien trop de blessures /Aurais apprécié qu'on prenne aussi en compte ce qui semblait important pour moi / Un spectacle réussi / Même plus l'envie de suivre les convenances d'usage / Regretter une douce attention / Ce chat noir qui dort paisiblement là tout contre moi /La déception d'apprendre que V. et Y. ne seront pas à nos côtés à la rentrée/ Être un peu, en un cliché, de cette Léonore Darcy /Elise, Mel et moi au Central / Mélodie contre Mélodie / Toi, encore et toujours / Implorer désormais ce silence autrefois insupportable/ Lundi kiwi, mardi passion, mercredi kiwi... /Quelques complices pour un au revoir / "Quelque chose à ajouter ? - Oui madame, vous allez nous manquer. ♥ " / Mes 5e qui m'émeuvent et font battre mon coeur au théâtre/ Vos mots suite à cet article / "On a passé une trop bonne année hein madame ! " /Un appart en perdition / Un resto pluridisciplinaire / Une avalanche de cadeaux / Dom ou la perfection incarnée / Une séance d'essayage en duo / Les jolis talons rouges de ma Rousse /Papa bagel et les copains pour la fête de la musique /Un goûter en terrasse / Cette jolie cuisine où il est toujours 9h44 / Une théière so cute / L'anniversaire de Soizic / La jolie Cécile portée par un merveilleux projet /Un délicieux cheesecake / Les dernières heures de cours / Dans un mois, voir s'éteindre mon refuge livresque. / Les yeux plein de larmes de Louise au milieu du grand hall /Effacer ce qui ne doit plus être / "... jusqu'au jour où je ne t'aimerai plus" / Le soulagement de ce troll méritant qui fera ce qu'il souhaite l'année prochaine / Un tête-à-tête avec Éric le temps d'une pause déjeuner./ Se résoudre à l'idée que ma Mel ne sera plus dans les couloirs du collège à la rentrée et sentir mon coeur se serrer très fort/Le DNB de français / Penser à mes trolls ce jour-là. / Leurs remerciements à la sortie de l'épreuve / Un tête à tête avec Dom au Central / Y croiser le premier garçon que j'ai embrassé au collège / Sourire /Faire les premiers cartons avec le coeur qui bat / La présence indispensable de Dom /Je n'ai pas de recoin silencieux./Songer à ma PAL estivale avant de mettre ma bibliothèque dans des dizaines de cartons /Celle qui d'une répartie cinglante fait s'éclipser une belle ordure /"Mais elle se tait, l'Absente"/Des essais de coiffures improbables / Envie de feu dans mes cheveux /Les petites fiertés de ma Divine /Trinquer à cette fabuleuse librairie autour d'un blanc, mais surtout à son exceptionnelle libraire. / Un moment de grâce autour du crumble fraises-rhubarbe de ma Sublime Valou /Un trio au Central / Un livre offert par ma Blonde / Ce vieux rocking chair en bois que j'ai dégoté sur internet /Jouer au Père Noël en Juin /Anuki 2 dans ma bibliothèque (Merci Keby ♥) / Savoir d'office où nous rejoindre avec Mel quand les mots "Blanche passion" apparaissent sur nos téléphones / Une virée Saint-quentinoise en trio/Le juste retour des attentions de Valentine et Marie / Lire le tome 3 de Pablo en plein soleil les pieds dans l'herbe dans mon coin lecture en plein air/ Deux petites mains qui viennent me prêter main forte pour les cartons / Un pique--nique dans ce lieu que nous aimons tant pour voir s'achever juin / Celle qui se cache derrière l'appareil pour cette photo de moi(s)...


Repost 0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 19:45

Une-journee-comme-.-9245.JPG

Une-journee-comme-. 9405 

 

Les derniers jours de cours approchent...

Comme chaque année, quand je le peux, j'aime mettre un point final à mes cours avec une séquence sur l'univers théâtral. Comme chaque année, je vois ces trolls autrement. Je travaille autrement. Vraiment.

Je ressors épuisée de ces journées de répétitions, bruyantes et animées moi qui ne supporte pas le moindre bruit quand je travaille en classe. Mais curieusement, si cette animation me fatigue, elle me ravit pour mille raisons...


Pour Younes, si peu à l'aise avec les mots et la langue, qui me fascine par ses prouesses d'acteur. Il joue sa scène et me bouleverse. Je reste sans voix face à ce petit bonhomme qui disparaît pour incarner son rôle à la perfection, lui qui peine tant à écrire une phrase correctement. Une hésitation ? Peu importe, il me jette un coup d'oeil et prend mon sourire pour un encouragement. Le souffleur joue son rôle. Younes croule sous les applaudissements et ses camarades, aussi bluffés que moi me regardent à leur tour : "Madame, c'était trop bien ce qu'il a fait !" Et comme c'est beau de le voir, sa fierté toute contenue, face à ce succès mérité.


Une-journee-comme-.-9386.JPG

 

Pour Christopher et Dylan en grande difficulté. Christopher ne peut écrire plus de cinq lignes dans l'heure et bégaie de temps à autre quand les mots ne viennent pas. Dylan est suivi pour une dyslexie qui rend vite insurmontable le travail à accomplir avec lui. Et pourtant. Face à face, ils jouent, se disputent fidèles aux personnages qu'ils incarnent. A ce moment-là, leurs lacunes s'effacent et je les sens bien, loin des tourmentes de la feuille et des idées à mettre par écrit. Ce jour-là, les mots ne les effrayaient pas, bien au contraire. Ils les clament haut et fort et jouent avec eux.


Pour Melvin. Ce troll qui arrive un matin avec deux grandes plaques qui sentent encore la peinture fraîche. "C'est mon beau-père qui a fait ça avec moi. J'ai dû lui expliquer le livre madame. Il a même pris sa matinée pour m'amener au collège. J'étais trop impatient de vous les montrer. Et même que les autres, ils peuvent les utiliser aussi pour leur scène". Melvin a une moyenne qui fait aïe. Mais aujourd'hui peu importe. Je le vois investi comme jamais et le voir ainsi me suffit. La réussite a aussi cette saveur là: celle qui ne se "chiffre" pas ou ne s'évalue pas d'un vif trait de stylo rouge.

Une-journee-comme-.-9444.JPG


Pour Elise, dans sa tenue de garçonne, le béret qui trône sur sa chevelure rousse. Elle est magnifique et n'en a sûrement pas encore vraiment conscience. Elle est drôle et son petit groupe a été exceptionnel. Ce sont de très bonnes élèves, ça paraît presque normal qu'elles fassent ça. Mais je le vois à leurs mains qui tremblent un peu et à ces voix hésitantes lorsqu'elles se lancent, que jouer devant les autres, c'est aussi se faire violence. Et comme le résultat en vaut la peine !

 

Pour Arthur et Camille qui eux aussi ont tant besoin d'être "canalisés". Quand on déborde comme eux d'enthousiasme, quel meilleur exercice que le théâtre ?


Pour Nisrine qui voulait impérativement jouer avant de partir au Maroc pour l'été. "Vous m'enverrez les photos madame ? Promis ?" De jolis clichés l'attendent ce soir dans sa boîte mail.

 

Pour Chloé & Julie, qui refusaient presque catégoriquement de faire du théâtre. "Ah non madame, moi je me la joue pas devant tous les autres hein ! Y a pas moyen !" Comme elles étaient étonnantes devant leurs camarades, sans rougir des perruques et des costumes choisis pour leur représentation, elles qui ne prévoyaient même pas de mettre un orteil sur "le devant de la scène"...


Une-journee-comme-. 9438 "Ecrivez Jacquinot, écrivez !" 


Pour les si timides Corentine et Enora qui ont trouvé en elles les ressources pour être sous les feux des projecteurs. Le papa d'Enora avait même prêté deux paires de sabots en bois bien trop grands. "Ouais mais ça claque madame quand même !"  Indéniablement. Moi, tout ça m'en met une belle de claque.

 

En début d'année, j'avais écrit cet article (clic). Un lecteur cynique qui avait du temps à perdre m'avait laissé un commentaire en m'indiquant que ce genre d'article n'avait peut-être d'intérêt que pour l'INSEE. (Notez l'humour à vous en décrocher la mâchoire) Et pourtant...

En septembre, ils n'étaient bel et bien que des noms sur une liste. Quelques mois plus tard, à l'heure de les quitter et de leur dire au revoir, ils sont des visages, des coups de gueule, des échecs, de belles surprises, des mystères, des sourires, des regards en l'air parce qu'ils n'apprécient pas nos remarques, des voix qui bougonnent, des éclats de rire, des petites perles lancées ici et là. Ils sont presque une année de ma vie de prof, et bien plus encore.

Alors oui, ces derniers soirs, je rentre épuisée, inévitablement. Mais émue et touchée par leurs efforts et leurs mots.

Oui, l'année fut belle mes chers trolls. L'année fut charmante, frustrante, décevante, enrichissante, éreintante, entraînante, surprenante en votre compagnie. Pour rien au monde, je ne céderai ma place tant j'aime ce que je fais et ce qu'ils m'apportent.

Le beau et précieux trésor...


Une-journee-comme-.-9824.JPG

Les doux présents et les jolis mots... ♥

 

Repost 0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 10:00

Une-journee-comme-.-9623.JPG

Papa Bagel mon amour.

Une-journee-comme-. 9614

Bagel à cheval.

Une-journee-comme-. 9640Une-journee-comme-.-9692.JPG 

 

Une-journee-comme-. 9712

Parce qu'elle en parlait si bien en si peu de mots... J'ai voulu me laisser porter par La Pluie...

Parce que Jérôme m'avait dit d'acheter Loin des yeux..

Et parce qu'Olympe de Gouges me tentait depuis longtemps.


 Un week-end qui commence avec un bagel de folie en compagnie des copains. Le Roux, Laure, Soizic, Xavier, ma Rousse, El, Al et Mel sont de la partie. Il faut dire que ce vendredi, la musique est à l'honneur, et nous errons ici et là pour surprendre (ou pas) nos oreilles.

Le lendemain commence sur un canapé rouge avec du thé et du café chez ma Rousse qui me bichonne et me prépare un déjeuner de princesse.

La suite fait mal au porte-monnaie puisque nous allons dans notre librairie BD préférée... El nous rejoint et nous cédons, ô faibles âmes, à nos envies... L'une craquera pour Le Vent dans les saules et Le Combat ordinaire., une autre complétera cette même série découverte grâce à Jérôme, sans oublier le majestueux Maus et le non moins beau Betty Blues. Quant à moi, même si l'envie folle d'acheter Portugal et Daytripper me titille depuis bien trop longtemps, je me contente de trois titres en restant bien (trop) raisonnable.

Dois-je ensuite évoquer mon passage chez Les Cousines et cette théière repérée la veille qui me faisait de l'oeil en vitrine ?

Samedi soir est un soir de fête. Mais pas n'importe quelle fête... Nous attendons Soizic qui pensait juste pouvoir manger un sandwich et filer se coucher. Mais il faudra remettre ça à plus tard puisque les copains sont là pour un anniversaire surprise que Xavier a organisé. J'y retrouve des visages déjà croisés il y a un an, ainsi que Cécile et Vanessa.

Un joli moment. Encore.

Ce matin, le programme se limitera une matinée thé-canapé-lecture et un après-midi cuisine. C'est aussi ça juin. Mes derniers cours auront lieu lundi et mardi. Après tout ira très vite. Je n'ai plus de copies. Mes cours sont prêts. Le brevet approche.

Je vais pouvoir prendre mon temps. Et remplir les premiers cartons...

 

 

Repost 0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 06:00

http://asprinkleofhappinessandrainbows.files.wordpress.com/2013/04/32.jpg

  Source Pinterest.

... tremble un peu pour n'écrire que quelques lignes.

... ai comme une impression de déjà vu.

... me dis que cette fois-ci a une saveur différente, avec autant de bonheur toutefois.

... savoure ce OUI qui vient comme une bouffée d'oxygène.

... bois du champagne. Parce qu'il faut au moins ça.

... affiche un sourire niais, celui que ma Blonde connaît bien.

... me réjouis des sourires et de la présence des amies qui comptaient tellement ce jour-là.

... ai même ouvert ce Pink Tapon de Saint-Emilion que nous apprécions tant.

... viens d'obtenir l'accord pour mon prêt, avec mention "vous avez une gestion parfaite de vos comptes" qui fera pouffer de rire les personnes qui me connaissent trop bien.

... ai rendez-vous vendredi pour les dernières démarches bancaires.

... devrai bientôt dire au revoir à un courtier particulièrement charmant qui aime mon bronzage et ma robe à pois.

... ai la tête pleine de nouvelles idées déco.

... vais me lancer dans la valse lente des cartons, en faisant du tri dans les souvenirs que je garde ou laisse symboliquement derrière moi.

... serai officiellement propriétaire début Août 2013.


Un chez moi loin du bruit et de leur bêtise.

Un chez moi sans absence fantôme.

Un chez moi plein de promesses et de nouveautés.

Un joli plancher, de la luminosité, beaucoup.

Un grand miroir et une vieille cheminée...

 

PS: cherche copains aux gros bras musclés (bière fraîche à volonté à disposition ce jour-là) et copines motivées pour ce jour pas comme les autres...

PS bis : non ma passion n'est pas la lecture. Non il n'y aura pas des tonnes de cartons de livres à porter.

 

 

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 09:01

Friends---Co-9175.JPG

12 juin et nouveaux lendemains...

Friends---Co-9174.JPG

Table estivale

Friends---Co 9200

Parce que le spectacle se prolonge aussi après la représentation officielle...

 

Nous sommes bien en juin.

Le mois durant lequel tout paraît interminable et passe trop/très vite à la fois.

Le mois des derniers bulletins de l'année à remplir.
Le mois du brevet, pour les trolls qui vont quitter le collège.
Le mois du spectacle de fin d'année et des petites festivités qui lui sont associées.

Le mois des excès en tout genre.

Le mois des déjeuners/dîners en terrasse qui deviennent "presque" notre quotidien.

Le mois des petites soirées ici et là, aux visages familiers ou à découvrir.

Le mois des nuits plus courtes que réparatrices. Mais qu'importe...

J'aime ce juin éreintant, et les deux mois à venir qui m'offriront ce précieux temps pour moi et ceux dont j'apprécie tant la compagnie.

 

 

Repost 0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 17:00

 

Aveyron 2013 (210)

Quelques accords pour rendre le temps moins long...

Aveyron 2013 (227)

57 trolls, 6 profs et notre Pedro.

Aveyron 2013 (272) - Copie

Se perdre ici et là...

Aveyron-2013--273-.JPG

Jogging & Baskets

Aveyron 2013 (657)

Se dire qu'on aimerait vivre ici et penser à Charmant.

Aveyron 2013 (621)

Plusieurs mètres sous terre...

Aveyron-2013--527-.JPGAveyron 2013 (516)

 

Aveyron, saison 3.

Cette année encore, le bus est plein de sourires, d'énergie et d'impatience.

Cette année encore, j'ai troqué robes et talons contre joggings et baskets.

Le soleil était au rendez-vous et nous revenons après une semaine intense : hauteurs aveyronnaises qui émerveillent lors des parcours de Via Ferrata, des yeux conquis face à la profondeur des grottes et de leurs "trésors" plusieurs mètres sous terre, la fraîcheur du canyon et ses parcours aquatiques, le petit vent frais entre tyroliennes et accrobranche.

Il y a eu aussi les excès gourmands tant la région regorge de tentations culinaires (Aligot, Laguiole, et autres pauses savoureuses), les relectures des carnets de voyage avec les petites perles qui font sourire, les petites confidences des gamins ravis, les pleurs à plusieurs mètres au-dessus du vide et ces regards confiants qui finissent par se lancer. Il y a ceux qui se révèlent, se dépassent, se découvrent.  Beaucoup de premières fois pour nos trolls qui ne quittent que très rarement leur Picardie natale. Une semaine hors du temps qui épuise mais nous comble de ces jolis petits instants.

 

 

 

 

Repost 0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 16:20

Dedicaces 8530

Rendez-vous à Amiens pour le 18ème rendez-vous de la BD sous le regard bienveillant de notre Jules.

BD-Amiens-2013--46-.JPGQuand l'espace Camille Claudel nous entraîne dans ses bulles.

Dedicaces 8537

Un petit détour par l'Hôtel de ville pour y découvrir l'expo Inès...

Dedicaces 8544

 ... et Le Bleu est une couleur chaude.

Dedicaces 8550

Rendez-vous avec ma Rousse ♥...

Dedicaces 8568

... et avec Jérôme mon blogueur préféré que j'étais ravie de recevoir à Amiens...

Dedicaces 8558

Séance dédicaces-blagues pourries avec Maupomé et Sénégas.

BD-Amiens-2013--59-.JPG

Entre la dédicace à couper le souffle de Sénégas et

le "poney fleuri essai 12" de Maupomé, mon coeur balance.

Dedicaces 8576

Les BD à avoir impérativement sur vos étagères...

BD Amiens 2013 (37)Michel Plessix que Jérôme nous a fait découvrir.

Je vais prochainement cramer mon compte en banque

et craquer pour le coffret Le Vent dans les Saules...

Dedicaces 8580

Rencontrer Marc Lizano en toute fin de salon (faire la fermeture à ses côtés)

et être assez fière d'y voir sa petite touche sur mon exemplaire tant aimé de La Petite famille.

Dedicaces 8582

Papoter avec Monsieur Poupon et le trouver vraiment charmant.

 

C'est d'Aveyron que je vous écris ce petit bilan de mon samedi BD, profitant d'une pause entre deux activités avec les trolls. Le week-end dernier, Amiens était en fête et accueillait de sacrés talents pour son 18ème rendez-vous de la BD.

J'avais le plaisir de m'y rendre avec ma Rousse chérie et d'y retrouver également Jérôme qui passait l'après-midi à Amiens. Quel doux moment et quel plaisir de le retrouver ! Des dédicaces, des échanges passionnants autour du 9è Art, croiser ma Brune qui voulait faire dédicacer son Abélard, faire des photos pour Noukette, recevoir un cadeau qui m'est allé droit au coeur (encore merci Jérôme...), profiter d'une pause coca sur des escaliers, se faire avoir par le temps qui passe trop vite et repartir avec la certitude d'avoir fait une très belle rencontre il y a quelques mois. Il y a des gens comme ça qui entrent dans votre vie et qui prennent vite de l'importance tant le courant passe, en toute simplicité.

Pour un salon de cette envergure, j'ai été plus que raisonnable en ne craquant que pour la dernière BD de Sorel (Les derniers jours de Stefan Zweig), Hôtel particulier. Là encore, Jérôme n'est pas étranger à cette acquisition soudaine. (Ou comment me convaincre en deux secondes à la simple vue de la première planche...) Le reste des sélections pour les dédicaces provenait de ma réserve personnelle et mon porte-monnaie ressort dignement de cette épreuve si périlleuse...

Quant à la fin de journée, elle fut des plus étonnantes puisque nous avons fait la fermeture du festival en compagnie de Marc Lizano, Maupomé et Sénégas. Des rires et des remarques d'une finesse absolue qui valaient largement le temps passé à faire la queue. 

Bref, une journée savoureuse et pleine de jolies surprises. Il me tarde d'être à la prochaine fois !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Moka - dans Comic strip !
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 06:30

My-May-2013.JPG

Faire mienne la maxime "En mai, fais ce qu'il te plaît" / Les deux ans de mes chat(on)s /LE rendez-vous : vendredi 3 mai 16h30 / Compromis de vente contre préavis / Le décompte des trois mois /Fêter les 30 ans de Tephhhh ! /Celle qui s'approprie la recette de la quiche renversée / Des fraisiers délicieux / Celui qui fera le "grand saut" pour ses 30 ans / "Qui m'aime je fuis" / Tri avant carton /Faire mes comptes et me sentir un peu trop grande / Réussir pourtant à économiser une somme inattendue ce mois de mai... /Une balade dominicale qui se termine en dégustation de vins et autres liqueurs. / Aimer d'amour sa Mel /Un abonnement au pub. /"J'enfermerai dans un loft, mon coeur en papier kraft" / Donner un cours particulier de muffins et trouver ça plutôt cool/ Commencer le tri du garage / Retrouver une caisse pleine de sacs à main que j'adorais. Plaisirs futiles. /"Oui même si c'était bien oui même si c'était beau//Ta main au creux de ma main//Ta peau contre ma peau // T'oublier c'est certain me lavera de tous mes maux//Et puis si j'arrive pas à oublier tout ça // Les dents de ton sourire je les garderai au fond de moi dans des bulles de soupir // Rien qu'un drôle de souvenir "/La rencontre parisienne avec Laure, Betsy, Cécile, Mag, La Biche, Camille et Cuisses de mouche / Mes bols HEMA so cute / Chevreuil vs Twingo /Une dédicace de Gilles Bachelet à distance grâce à Soizic ♥ / La mi-vampire mi-sangsue / L'opportuniste /Venir à bout de copies bien trop nombreuses / Un texto nocturne sans aucun sens /Gaspard qui trouve que les copines de sa maman "sont les plus belles du monde" / Les copines qui l'approuvent ! /Une belle garce/Chat échaudé craint l'eau froide/ Ne pas me lasser de regarder Match point /Faire partie de ces personnes "pures" (d'après Y.) qui n'ont jamais vu La Petite maison dans la prairie / Le voyage en Aveyron qui approche / Les trolls heureux et impatients./ Les pauses repas home-made avec les copines / Le dernier album de Vanessa. Parce que c'est trop bon /Le don de retourner sa veste en toutes circonstances /Retrouver le plaisir de cuisiner quotidiennement / Troquer cognac contre vin rouge ? /Une relation sacrifiée/Un vendredi vin chez ma Blonde avec mes adorées /De Youporn à Cendrillon, il n'y a qu'un clic / Des muffins aux spéculoos / Celles qui comptent et le reste du monde /Notre Divine et son futur nid douillet /Lire enfin Gatsby le magnifique /Le concert de ma Nathou / Les boucles croisées qui font aïe / Noyer une ombre dans de trop nombreux verres / Deux coeurs désaccordés aux corps pourtant tout en harmonie, enveloppés de croches et de silences. /Oui, rien qu'un simple bonjour me pèse /"Bah tu vois, du côté des trompettes, il n'y a que des mecs. C'est pour ça que j'ai choisi de faire du cornet. Et de toute manière, à la clarinette, ce ne sont que des gonzesses." / "Tu sais que ce que tu dis sera dans mon mois de mai ?" / Nous savons désormais que Jérémy portait un caleçon "canard" et qu'il sera là en Juin./L'enfer, c'est [l'autre]/ L'agrégation, cette putain. /Un "Merci...Tu me manques" furtif /Merci aurait suffi /Un autre regard sur le Petit Chaperon rouge / Le cliché que je préfère /Une rencontre trolls écrivain. / Craindre que règne le silence et finalement trouver les mots, les rires/ Me dire que leur spontanéité me plaît / Un vernissage où il serait question de champagne / Deux jolis projets scolaires qui se dessinent.../Avoir l'impression d'être la seule à me moquer des caprices climatiques /Rencontrer le papa de ma Rousse qui m'a rendu un grand service /Un nouveau-vieux-canapé/ Obtenir un oui /Pouffer intérieurement de rire en entendant mon courtier me dire que j'avais "une gestion de compte parfaite" / La fête des mères auprès de cette Dom si fabuleuse... /Un repas de roi / Un vin rouge qui donne le sourire / Être tout de même gâtée ce jour qui ne sera jamais le mien / Deux trolls qui vont devoir grandir bien trop vite /Valoche 0 - Camille 1/Celui qui va découvrir Sukkwan Island/Celle qui croule sous les cartons / Le courrier d'Amélie ♥ et la carte postale de Jeanine ♥/Un auteur cher à mon coeur touché par mes mots./ Défaillir /Être sous antibio et corticoïdes à quelques jours d'un voyage scolaire. / Celle qui s'efface. /Épilation, leffe, papotages et confessions avec vue sur les toits... /Bonjour, c'est Roger/Faire cours aphone et bien rire avec les trolls /Une avant-dernière signature / Une date attendue/Préparer ma valise.

 

 

 

Repost 0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 06:45

http://ec56229aec51f1baff1d-185c3068e22352c56024573e929788ff.r87.cf1.rackcdn.com/attachments/large/1/3/0/002136130.jpg

Je commence donc ma semaine consacrée à la BD en vue du 18ème Rendez-vous de la BD d'Amiens avec un titre qui se devait de figurer dans cette sélection un peu particulière.

Ce doit être une des premières BD que j'ai découverte (en dehors des classiques de quand j'étais petite, lorsque je piquais les Astérix et Tintin dans le grenier de mon grand-père) et pour laquelle j'ai eu un vrai coup de coeur. Loïc Dauvillier m'en avait parlé lors de sa venue au collège et j'avais dévoré le premier tome. Sauf que très vite, mon enthousiasme était retombé, les tomes 2 et 3 étant quasiment introuvables. La suite, nous la connaissons, puisque la sortie de l'intégrale a eu lieu il y a à peine deux mois grâce aux Éditions de la Gouttière qui ont eu l'idée de génie d'éditer à nouveau ce titre que je n'attendais plus.

http://chezmo.files.wordpress.com/2013/04/petitefamilleint01.jpg?w=476&h=229

Lorsque j'ai chroniqué le tome 1, (ici), je me souviens avoir eu comme un goût de déjà vu. Rien de négatif dans cette expression, bien au contraire. Un goût qui rappelait mon enfance, mes week-ends chez ces mamies pleines d'amour et de fierté face à leur joyeuse tribu, mes week-ends chez ce papi bougon qui ouvrait la porte en nous saluant d'un "allô" qui résonne encore dans mon coeur d'adulte. Poursuivre cette lecture, c'était aussi prolonger cette immersion dans un passé qui semble toujours trop loin, trop vite laissé derrière nous et que les dessins de Lizano rappellent à notre bon souvenir.

Dans le tome 2, la petite famille se retrouve une fois de plus dans cette maison pleine de vie et de petits moments à partager. Grande tablée, parties de foot endiablées, repas et conversations de circonstance. Un oncle qui appelle Pépé par ce sobriquet de "Biquet" que son petit-fils ne comprend pas. Eh oui, Pépé n'a pas toujours été "pépé" et ça, les enfants peinent parfois à le croire. D'anecdotes en projections de vieux films, le passé de Pépé se dessine sous les yeux ébahis de l'enfant qui apprend bien des choses...

Le troisième tome prend une tournure moins légère mais n'en demeure pas moins beau. Bien au contraire. La petite famille se dévoile sous d'autres jours, et vient toucher le lecteur en plein coeur : des rides se creusent, des visages pâlissent, des doutes s'installent, les enfants grandissent, le quotidien devient tout autre. Mais la famille est là, grandiose, aimante, belle et simple, chargée de cette émotion qui m'avait tant séduite la première fois. Encore un joli projet sous la plume de Dauvillier qui demeure à ce jour un de mes scénaristes préférés tant il sait me toucher quelle que soit la thématique abordée. Il a réussi ici à faire renaître mon grand-père le temps de quelques planches, et les points communs entre René et mon papi Gus font l'effet d'une bombe émotionnelle. C'est, doux, délicat et un peu piquant aussi, parce qu'il le faut bien... Mais qu'il est bon de lire ces choses-là !


Le site de Loïc. 

Celui de Marc.

topbd blogueurs 2013Initié par Yaneck

17/20

Et n'oubliez pas, samedi 1er juin et dimanche 2,

c'est à Amiens que nous avons rendez-vous !

http://www.francebleu.fr/sites/default/files/imagecache/agenda_280/evenement/bd-amiens.jpg

Et parce que Brel, sinon rien...

Repost 0
Published by Moka - dans Comic strip !
commenter cet article
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 15:45

http://bd.amiens.com/affiches/2013_1360663082.jpg

Cette année a été marquée par l'arrivée d'une nouvelle addiction dans ma vie. (Oui, encore.) La lectrice que je suis, éprise de lecture et de littérature, a découvert l'univers de la coke et des catins la bande dessinée en se demandant encore pourquoi le neuvième art est arrivé si tardivement dans sa vie.

Il y a eu le choc Abélard, le fabuleux Dillies, le talent d'Hautière, le brillant Hardoc chez Pages d'encre, le passage de Dauviller au collège, de Kokor à la Fontaine de Castalie, trinquant avec nous autour d'un Coteaux du Layon que j'avais apporté pour "papoter".

Il y a eu les éditions de la Gouttière et leurs jolis choix de publication. (Anuki, Kirouek (ma chronique)La Petite famille...)

Il y a eu aussi cette rencontre avec Zidrou et Lafebre, le ténébreux Manuele Fior, et le drôlissime Guillaume Long.

Dois-je aussi parler de Fred, qui m'a fait découvrir les Paul, les grands Chabouté et Larcenet qui ont désormais trouvé une place de choix dans ma bibliothèque...

Et puis il y a aussi cette participation que je voudrais régulière (dit-elle après deux mercredis de silence) aux rendez-vous BD de Mango et Yaneck.

Il y a aussi cette BD que tu m'as offerte "parce qu'il le fallait bien," et que je suis encore incapable d'ouvrir.

Il y a enfin ces BD sous lesquelles je croulais le jour de mon anniversaire. Les BD sulfureuses, achetées en masse par les copines, les BD de ces proches qui voulaient me faire partager ces oeuvres qui ont fait battre leur coeur... Soizic et Habibi, Elo et son End, Elise et son Exauce-nous...

Autant de lectures bouleversantes, de chroniques publiées ou encore en attente, juste le temps de trouver les bons mots... Autant de lectures à venir, de conseils que vous avez laissés sur ce blog, et qui ont tout d'une jolie promesse...

Autant de raisons qui font de Bulle en stock ma troisième librairie-refuge-responsable de mes potentiels découverts.

Bref, des instants BD qui ont construit cette nouvelle lectrice que je suis.


Tous ces bavardages pour dire que samedi prochain, dans notre capitale picarde se déroule le dix huitième Festival de la BD d'Amiens et que je serai de la partie le samedi avec Jérôme !  Pour l'occasion, et afin de fêter ce grand rendez-vous BD, je vais essayer (ahum) de publier une chronique BD par jour cette semaine, avec des choix de lectures, loin d'être le fruit du hasard... (On y croit !)

 

Si certains sont partants pour un café ou

une pause rencontre, faites-moi signe !

 

Le programme du festival : ici

Le site de Bulle en stock.

Le site des Editions de la Gouttière.

Repost 0
Published by Moka - dans Comic strip !
commenter cet article

Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg