Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 05:50

Make-good.jpgSource : http://www.studiosjoesjoe.com/

" Le principe repose sur une liste de rêves que l'on établirait durant toute sa vie..Une liste qui évoluerait au fil des mois, des années..." La Biche a joué le jeu de cette wish list modulable de notre vie, de nos envies et de nos rêves. Je suis une list-addict, alors il fallait bien que j'écrive un billet à mon tour...

 


Quand je serai grande...
 
♥  je serai propriétaire. (Et si c'était pour bientôt ?)

♥ j'aimerai toujours mon métier avec passion.

j'aurai le Pérou, la Russie, la Pologne, la Chine, l'Argentine, la Grèce, l'Islande, la Norvège, la Finlande, le Canada, la Colombie, le Viêt Nam, l'Inde, la Jordanie, l'Australie, le Mexique, la Patagonie, la Louisiane, le Japon, San Francisco dans mes valises...

j'aurai remis les pieds au Portugal pour y boire en terrasse du "vin maison" chez Antonio


♥  je parlerai couramment anglais. (Quand je serai vraiment très grande...)
 
♥ j'aurai pansé mes blessures.
 
♥ j'aurai pris quelques rides et mes amours aussi.

♥ j'ouvrirai mon salon de thé avec Camille.
 
♥ j'aurai lu Belle du Seigneur et Lolita et tous les Zola que j'ai laissés en plan.

je maîtriserai toutes les subtilités de mon reflex.

je serai une pianiste hors pair. (Là encore, je vais devoir beaucoup grandir...)

♥ je ferai lire ce que j'écris à quelqu'un.

♥  je serai économe.

♥  j'assumerai mes contradictions.

  j'arrêterai de fuir quand j'ai peur.
 
♥  je ferai mentir Desnos et son "Jamais d'autre que toi".

♥  je serai sereine et apaisée.
 
♥ "Mes cheveux blanchiront avec [ses] yeux."
 
♥ j'aurai toujours autour de moi ces personnes qui me sont si chères.

♥ j'aurai laissé derrière moi celles/ceux qui finalement n'en valaient pas la peine.

♥ j'aurai lu les plus belles BD du monde. (Je suis sur la bonne voie)

je saurai tricoter des pulls et des gilets à en faire pâlir la Biche et Mag.

  je ne dirai plus : "je vais à la piscine". J'irai à la piscine.

je mangerai de temps en temps dans des restaurants gastronomiques.
 
♥  je saurai presque tout faire en cuisine après avoir pris des cours...
 
je surmonterai malgré tout les pires douleurs, celles qu'on refuse d'imaginer avant même d'y être confronté.

je serai encore un peu celle qui écrit ces quelques lignes.

Et vous ?
Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 10:00

1. Ne pas louper un train matinal tu devras...

2.Un lieu de rendez-vous tu auras...

3. Reconnue par les autres tu seras...

4. Un Tote-bag ou un portefeuille Nat&Nin tu arboreras...

5. Des photos de pieds et de mains tu feras...

6. Un burger à dévorer au restau tu choisiras...

7. Chez Merci, Bon-ton en toute frustration tu flâneras...

8. Hema, sans retenue, tu dévaliseras...

9. De Masking Tape tu te ravitailleras...

10. Se quitter trop vite il faudra...


Vis notre vie de blogueuses !


Une-journee-comme-.-8063.JPG

Under the sun...

Une-journee-comme-. 8093

Une-journee-comme-. 8121

Le plus joli des bestiaires bloguesques :

Comme une biche poisson dans l'eau / Cuisses de mouche.

Une-journee-comme-. 8055

  La vie en rose...Une-journee-comme-. 8060

Cuissette / Mrs C : vernis, cartes même combat.

Une-journee-comme-.-8036.JPG

Jospéhine's burger dans le Marais

Une-journee-comme-.-8087.JPG

Une-journee-comme-. 8071

Laure & Betsy

 

Une-journee-comme-.-8127.JPGPause terrasse d'avant départ.

Une-journee-comme-.-8105.JPG

Betsy - Camille - Cuissette - Me- Mrs C - Laure

(Bichette & Mag étaient déjà parties.)

 

Se lire souvent et se dire qu'il est plus que temps de se rencontrer" / "Euh, on va plutôt prendre le prochain métro /Se retrouver sous le Génie/ "- Mais c'est quoi le Génie en fait ?" / "Bah là on est en face de la colonne" / "Et si on s'attendait plutôt sur les marches de l'Opéra ?" / L'arrivée de Betsy-Cuissette / Retrouver Laure chez Merci /Cécile et ses mésaventures salivaires /" Super votre couleur de cheveux "/"Rho l'autre elle se fait klaxonner" / "Dis, tu crois qu'il va garder la monnaie ?" /La timidité qui s'estompe /Des blogs que j'aime à l'image de ces filles-là. / "Dis Bichette, t'aurais pas un peu chaud? " / "Je suis partie d'Amiens, il pleuvait et faisait à peine 10° !" /Des appareils photos qui pointent timidement leurs objectifs /  "On va chez Hema ?" / "Euh et sinon, dites-moi que je ne suis pas la seule à ne pas savoir tricoter ? " / "ça sent le foutre ici" / " Et sinon, c'est combien le mètre de Liberty ? / Celle qui se fait aborder par un barbu qui pue / "Ma belle-mère ne m'aime pas" / "Je me suis dit que c'était pas à cinquante balais que j'allais porter des Ray-Ban roses" /Papoter blog, boulot, appartement, maisons.../Edit :"Ah non pas les P..." /"Laure, ça va tu n'es pas trop fatiguée ?"/ Déjeuner en terrasse au soleil / Trouver enfin une jolie guirlande en papier comme j'aime / Me dire que j'ai vraiment passé  une journée très chouette / Dites, on remet ça très vite hein ?

 

C'était déjà un plaisir de vous lire au quotidien.

Maintenant ce sera encore mieux. ♥

 

Repost 0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 06:00

http://i74.photobucket.com/albums/i256/Ma0u_photos/F1000016-3.jpg

Source: Mind Games Maou

 

Le rendez-vous est pris depuis quelque temps déja. Tout à l'heure, nous serons un peu plus que des pseudonymes et des cartes postales, des petits commentaires et des échanges de mails. Rendez-vous sous le Génie, de la place de la Bastille avec en tête, cette mélodie qui ne me quitte pas...

 

Un pseudo teinté de Liberty...

Les plus belles Cuisses de la blogosphère...

Un Bidon qui s'arrondit de jour en jour...

Mon homonyme adorée...

Une Biche à la chevelure de feu...

Une autre C. et ses petits riens...

Edit : L'invitée surprise : La Brune adorée de La Biche.

 

A tout à l'heure les filles !

 

 

 
Repost 0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 09:30

Broche-9374.JPG

" L'amour fou, c'est celui qui vous dépossède de vous-même,

tout en vous faisant croire que lui seul peut vous combler."

 

Quand j'ai acheté L'Amour fou, c'était, je vous l'avoue, juste pour ces deux phrases. Il me fallait lire ce livre, c'était plus fort que moi. J'ai besoin des livres pour parfois me comprendre un peu mieux, pour mettre des mots sur des maux qui peinent à s'exprimer, pour mieux cerner ceux qui m'entourent, pour me (re)trouver ici et là...

"Gentiment. Avec le sourire, il lui assénait un coup de poignard qui la cloua sur place. Maîtrisant mal son émotion, elle suggéra que s'il était une plus grand priorité pour elle, qu'elle pour lui, mieux valait arrêter là. [...] Il fallait le prendre au mot. La porte du malheur s'ouvrait plus béante que jamais."

J'ai donc fébrilement tourné les pages écrites par cette grande amoureuse et je crois que ce n'est pas l'idée la plus judicieuse que j'ai eue ces temps-ci.

Alors oui, Françoise aime X, Françoise souffre, Françoise lui mange dans la main, attend inerte qu'X ressurgisse dans sa vie et se laisse piétiner, abandonner, malmener. Elle joue un jour la carte de la distance, et l'autre celle de l'amie confidente et va même jusqu'à supporter les confessions sentimentales de celui qu'elle aime plus qu'elle-même. Et ce X. Quel être odieux, méprisable et lâche... L'un et l'autre m'ont profondément agacée et je ne compte pas le nombre de fois où j'ai reposé le livre en pestant contre eux... Tout ça au nom du plus beau sentiment du monde. Nan mais allô oh !

Alors, évidemment, voilà un livre dans lequel, toute personne ayant aimé follement pourra se reconnaître. Moi la première. Et pourtant, la magie ne prend pas... Peut-être parce que les personnages avaient ce quelque chose de tristement familier pour moi.

Toutefois, si je peux reconnaître une qualité à ce texte, c'est qu'il a tout d'un livre vaccin. Ses mots vous immunisent et vous font dire: plus jamais je ne veux être de celles-là.
Enfin, même si Françoise Hardy nous laisse quelques jolis passages, j'ai également soupiré à maintes reprises, lasse de sa prose saccadée et de cette situation qui tourne vite en rond: la complaisance dans la douleur, non merci. Ce livre à mon sens ne parle pas de l'amour fou comme je le conçois, comme j'aime l'imaginer. Il n'est que souffrance et étouffement. Il n'a rien de grisant et encore moins de beau.

"Mais je suis de celles qui croient qu'il n'y a pas d'amour heureux, alors forcément,

tu es de ceux qui fuient le bonheur de peur qu'il ne se sauve... Ne te sauve ?

 Alors je sais bien, je connais la mièvre chansonnette "le coeur a ses raisons" et tout ça, mais sincèrement, si l'amour fou ressemble à ce qu'elle en dit, moi je le fuis.

 

Les avis de L'Irrégulière et de Clara .

logo saison3 Challenge amoureux irrégulièreEncore un billet pour le challenge amoureux de L'Irrégulière 

dans la  catégorie « Maux d'amour »

Mes autres catégories sont ici.

 

Et pour vos oreilles, Maïa, qui résume en mille fois plus beau dans cette chanson

ce que Françoise Hardy peine à exprimer en 200 pages.

 

 

Repost 0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 02:00

BD-7899.JPG

"- Quand tu tomberas amoureuse, ce mec sera le plus chanceux de toute la terre.

- Comment as-tu pu me dire ça, Emma ? Ce mec, c'est toi"

 

Cela devait bien faire deux ans que j'avais envie de lire ce roman graphique. C'était je crois un des titres qui m'avait le plus interpellée lors de mes errances blogosphériques. Déjà tout teinté de contradiction et de poésie, il ne pouvait qu'annoncer un coup de coeur. Eh bien, chers amateurs de BD, le mot est bien faible.

 

Clémentine a quinze ans et vit tous les tourments et émois qui préoccupent une jeune fille de son âge. Cette petite brune de caractère aux cheveux ébouriffés ne laisse pas indifférent le beau Thomas, ce charmant garçon de terminale qui tombe vite sous le charme. Vient le temps du flirt, celui de l'éveil à la sexualité... Une adolescence classique en somme.

C'est sans compter sur cette silhouette qu'on ne peut ignorer si l'on croise sa route. Une tignasse d'un bleu vif, un corps d'une finesse absolue et un regard perçant : Emma. Tout bascule dans l'esprit de Clémentine qui cède progressivement à ses fantasmes nocturnes. Comment cette jeune femme croisée quelques secondes dans la rue peut-elle à ce point occuper ses moindres pensées ? Comment, d'un simple regard, naissent les rêves érotiques les plus doux ?

Emma va ouvrir son monde à la jeune Clémentine et lui offrir un vrai et bel amour, une initiation au corps de l'autre, aux courbes inconnues et pourtant si familières.  Une découverte amoureuse qui ne sera pas sans orages, tant les esprits étriqués et les questionnements intérieurs peuvent devenir de terribles entraves...

Cette BD mélange les genres : entre journal intime et narration plus classique, elle nous entraîne dans la vie des personnages durant plus de quinze ans. Une intrigue condensée dont la tension sous-jacente vous happe, vous prend aux tripes, le tout sublimé par un travail graphique de toute beauté. A l'heure où la question de l'homosexualité fait couler tant d'encre, cette BD est un pied de nez d'une intelligence rare aux préjugés, aux propos  haineux scandés à tout va. Une lecture bouleversante, une histoire d'amour merveilleuse et envoûtante qui ne peut laisser de marbre.


"L'amour s'enflamme, trépasse, se brise, nous brise, se ranime... :

nous ranime. L'amour n'est peut-être pas éternel, mais il nous rend éternels..."

 

Merci mon Kebby pour le prêt et la séance lecture dans le fauteuil en rotin...

 

topbd blogueurs 2013Initié par Yaneck

19/20

Logo BD Mango Noir

Chez Mango

logo saison3 Challenge amoureux irrégulière

Challenge amoureux de L'Irrégulière 

catégorie «Bulles d'amour »

 

Le blog de l'auteur : ici.

Edit : Oh la jolie récompense, l'adaptation de la BD sous le nom de  La Vie d'Adèle vient de recevoir la Palme d'or à Cannes. L'auteur s'exprime ici et son témoignage est vraiment touchant...


 

Le Bleu est une couleur chaude Julie Maroh

Glénat

15€50
ISBN 272346783X

 

Repost 0
Published by Moka - dans Comic strip !
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 15:30

Une-journee-comme-.-7980.JPG

Quand la journée commence et qu'elle s'annonce ensoleillée, les sages résolutions studieuses s'envolent pour des instants plus réjouissants. L'envie de lire, de cuisiner, de bavarder, d'errer un peu ici et là vous prend subitement sans pouvoir faire comme s'il n'en était rien... Et il faut dire que quand vos amies vivent à deux pas de chez vous, ça ne facilite pas les choses. Et pourquoi pas une pause muffins ? Ou l'art d'entretenir ma procrastination maladive...

Une-journee-comme-. 7983Une-journee-comme-. 7984


 

 

 

 

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 17:00

 

Broche-7850.JPG

"J'ai les yeux verts. Sans doute pas le vert auquel vous pensez tout de suite. Ils sont vert vif. Saisissants. Je ne dis pas ça pour me vanter. J'essaie juste d'être précis. [...] La première fois que les gens me voient, il y a souvent un choc, un temps d'arrêt, après quoi ils se remettent tant bien que mal."

 

Luke voit sa vie prendre un tout autre tournant quand sa mère heurte de plein fouet un camion bien trop lourd pour sa petite voiture. Le voilà désormais seul avec son père sans autre solution que celle d'être son attelle, celui qui va l'accompagner dans un travail de deuil au départ impossible. (Surtout quand le moindre geste du quotidien semble une entreprise insurmontable.) Arrivent alors la vente de la maison et le déménagement : ce que nous appelons communément "nouveau départ"...

A peine installé à Duerdale, ville perdue dans les profondeurs de la belle Irlande, il rencontre l'atypique Jon Mansfield. Les deux garçons s'apprivoisent et se découvrent durant l'été. Tout doucement, Luke commence à apprécier ce Jon si calme et impassible. Amitié et complicité s'imposeront d'elles-mêmes. Jon est également fasciné par le père de Luke. Il faut dire que c'est un artiste qui fait naître du bois de jolis jouets qui transpirent la nostalgie d'une enfance que ce jeune garçon n'a jamais vraiment eue...

Vous l'aurez donc compris, ces personnages ont tous leurs failles, leurs douleurs. Des écorchés vifs que la vie a refusé de ménager. La rentrée approche et Luke va alors découvrir le chaos dans lequel évolue son nouvel ami. D'autres combats bien plus rudes vont être à mener...

Je n'aurais probablement jamais acheté ni ouvert un tel livre sans le Prix Relay. Voilà une très jolie lecture, une histoire tendre pour un trio tant malmené par la douleur. Un récit plein d'amour, un éloge à la vie "malgré tout" et ce sans aucun larmoiement ni pathos. Un roman du quotidien qui brille de simplicité et de petites émotions et dans lequel rien n'est gagné d'avance. A lire, de toute évidence.

 

Les avis des copines : Clara, Cryssilda, Leil', Saxaoul.

 

http://www.bricabook.fr/wp-content/uploads/2013/02/prix-relay-europe-1.jpgLu dans le cadre du Prix Relay des voyageurs

 

logo saison3 Challenge amoureux irrégulière

Ce billet s'ajoute donc à ma liste de lectures pour le 

challenge amoureux de L'Irrégulière saison 3

dans la catégorie «L'amour sans le faire »

Repost 0
Published by Moka - dans Romans
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 06:00

My-April-2013.JPG

Commencer le mois d'Avril par une promenade ensoleillée / Croiser ma Mel et sa maman / Croiser ma Nat et ses enfants/ Ranger le butin du dimanche / Boire un thé au soleil /Celle qui, en loucedé, achetait Habibi parce qu'elle jalousait le mien (Et comme je la comprends.) / Travailler en jetant un oeil sur les étangs / Un certain Ted qui laisse un message sur mon blog /Deux soirs de réunions interminables /Des doux mots / Celui qui partait à la quête du Graal/Un baiser volé pour s'amuser/Une suggestion cinématographique dont le héros ressemble étrangement à une connaissance. Non merci. / La simplicité des oeufs à la coque et d'une tartine beurrée / Du thé et un Paul /Être présentée au frère de mon Al et à sa future femme / Une BD box en préparation pour ma soeur / Une BD achetée trop tôt / Ce serveur qui me laisse son numéro de téléphone avec l'addition /Un projet sportif récompensé au ministère / Un tête-à-tête avec Hélène Chez Elisa / Y croiser deux dieux de la BD /La dédicace d'Hardoc et Hautière pour La Guerre des Lulus/ Faire dédicacer Abélard et aimer d'amour celui qui a eu cette merveilleuse idée. Régis ce génie /Récupérer le Mac du Daddy /Enfin recevoir Mélodie au crépuscule, ce trésor introuvable /Le coup de coeur que je n'attendais plus / Sortir une calculatrice. Et me mettre au travail. / Une séance qui fait aïe et ouille juste avant mon départ en Suède /  105m² de waouh/ Trinquer au pub avec les copains pour fêter les vacances / Une soirée improvisée au Central / Faire la rencontre du frère de Ma Blonde et de son ami / Une fin de soirée plus qu'étonnante entre rires et sourires gênés / Une opération de suppression massive : le fouineur exterminé / S'offrir notre BD Box et être comblées /L'anniversaire de notre Divine/Un projet au goût d'Italie/ Les confessions inavouables et autres anecdotes qui font rire comme jamais / Un dimanche en famille au Crotoy / Présenter Marion à Dom hom'/ Un restaurant en famille / Du Tariquet à tomber / Des petites boutiques qui donnent envie de dépenser... /Celle qui se faisait appeler Ma Biche / Celle à qui on dit " Oh mais toi t'es vraiment malheureuse" et qui répond d'un éclat de rire jaune / Une Micramilla pleine à craquer / Une amie qui peine à se faire une place sur la banquette arrière / Un joli butin de brocante /Cet auto-stoppeur qu'on ne prendra pas tant la voiture est chargée mais qui éclate de rire en nous voyant lui faire signe que c'est complet !/ Un joli cadeau d'Elise / Un soleil qui décide enfin de se montrer / Un premier pique-nique improvisé dans notre refuge tant aimé / Faty, Gueuly, Capy ,Ali , Bouly, Faki et Naby qui picorent et papotent autour d'une nappe qui n'est ni rouge ni à carreaux / La petite vieille qui rôde et nous épie / Être enveloppée des bras chauds de Mel à 22h00 quand la nuit tombe / Nous quitter le sourire aux lèvres après une douce journée et une soirée magnifiques / Une valise qui tarde à se remplir / Trois à quatre enfants qui hurlent à longueur de journée-soirée dans la maison voisine (le genre de truc qui vous donnerait presque des envies d'hystérectomie) /Confier mes tigres aux copines / Mon voyage en Suède / Me balader dans les rues de Stockholm avec cette amie que j'apprécie tant /Déguster LA tarte myrtilles crumble / Les filles, ne cherchez plus, les hommes les plus charmants du monde sont à Stockholm /Une journée à deux sous un parapluie / Les SMS Stockholm-Lille de Marion sur ses lectures inavouables / Demander à Dom et Dom de visiter un bel endroit /Leur enthousiasme qui rassure/ Le H&M Home / Lire La Voleuse de livres / Un vernissage que je rate mais que mes pensées accompagnent / Mes parents qui s'y rendent et achètent une photo / Le café Habibi et une pensée pour Soizic / Découvrir la signification de muxus et apprendre un nouveau mot : merci professeur.../ Trois poufs qui pouffent /" Autant le dire tout de suite, si cet allemand me parle encore une fois comme ça en français, je lui saute dessus " / La phrase culte d'une certaine C : "Dis, quand je rote, ça sent la boulette" /Nan mais allô ! T'aimes les sacs Marc Jacobs et tu dis des choses comme ça ! /Deux nouvelles paires de lunettes / Les cadeaux de Dom/Une soirée parfaite avec Kebby/Message de ma Wii : cela fait 1444 jours que vous n'avez pas joué. - Quand même./ Quelques mots couchés sur du papier pour un nouveau chapitre/Trembler un peu contre quelques lignes /Attendre et espérer secrètement que cette fois-ci sera la bonne/ Un apéritif dînatoire chez Fred et Hélène / Offrir un Abélard dédicacé à quelqu'un que j'apprécie énormément/ Un rendez-vous à St-Q / Un pendentif et deux bagues /Un barbecue improvisé chez Yo / Être "inaccessible"/ Pots en terrasse et premiers coups de soleil / Le coup de fil salvateur /Annoncer une bonne nouvelle /Deux filles & deux appartements/ Un resto-princesses / Celle qui incarnait à elle seule l'arche de Noé / Cinq coupes de champ' et une tisane /Discuter un peu pour dissiper les doutes d'un ami /Mon visage qui a pris des couleurs/Un tête-à-tête avec ma Soizic adorée chez Elisa / L'anniversaire de Camille / Trois roulées dans une petite cour/Des calculs et encore des papiers/La reprise des cours, dernière trop longue ligne droite. /Troquer finalement le B de Bologne contre un P./Une gagnante détestable/ Florent, épouse-moi ! / Les textos qui riment /Le petit KeFran perdu à tout jamais / La tête ailleurs mais pour de belles choses cette fois...

 

 

Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 06:30

 

http://sd.keepcalm-o-matic.co.uk/i/keep-calm-just-go-back-to-that-f-school.png

 

Tote bag de circonstance. Il y a des lundis qui arrivent bien trop vite. Bonne reprise aux collègues de la zone B. Du courage, beaucoup, pour cette période d'avance interminable. Ten fucking weeks ! De mon côté, j'ai décidé d'associer cette rentrée à quelques bonnes résolutions, et cette petite lunch box suédoise a suffi pour me convaincre de reprendre mes paniers repas... L'occasion rêvée de remettre un peu de pep's Chez Moka. Et puis j'entends bien me laisser porter par ce petit nuage qui me laisse un peu rêveuse ces derniers jours histoire de rendre cette rentrée un peu plus douce...


Une-journee-comme-. 7827

Une-journee-comme-. 7826 

 

Repost 0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 08:30

Friends---Co-7674.JPG

Charlotte, Myriam, Noémie, Anne Cé & David, Béa, Babette, Jules, La Biche et son doux.

Hier, nous étions une dizaine à passer la soirée chez Camille pour fêter ses 27 ans. (Elle et moi avons quelques points communs dont nos dates d'anniversaire liées à deux catastrophes nucléaires. Je suis miss Fukushima et le titre de miss Tchernobyl lui revient. Curieux je vous l'accorde.)

Des collègues, des amis, des gens que j'ai pris l'habitude de croiser chez elle... Un savoureux mélange de visages et de personnalités.

Les cupcakes de Noémie, la quiche so so good de Camille, les petites verrines fraise-kiwi, les cornes de gazelle (la première fois que j'en mangeais, essai plus que concluant), les petits sablés de Charlotte, le saucisson qui fait sensation et j'en passe...

Et puis les cadeaux, plein. De bien jolies choses, à l'image de la belle personne qu'elle est.

Friends---Co 7672

Friends---Co 7673

 

Buffet so Yummy & girly.Friends---Co 7786

Une soirée sponsorisée par Nat&Nin

Friends---Co-7703.JPGCelle qui froissait les petits papiers...

Friends---Co-7794.JPGFriends---Co 7778

 

Friends---Co 7730

Comme un goût de fac, quelques années plus tard...

Friends---Co 7802

Friends---Co 7797

 

So sweet !


Friends---Co 7781

Catherine & Camille.

Friends---Co 7768

You rock girl !

Friends---Co 7791

Le Chineur

Repost 0

Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg