Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 06:28
Une séléction du prix des Incorruptibles CM2/6ème.
http://applications-internet.mairie-brest.fr/VIPBI21/interligo.web.front/UploadFiles/publications/6761/604021.jpgRésumé du livre:
Salomé est arrivée dans mon immeuble au début de l'été. J'ai tout de suite remarqué qu'elle porte l'étoile jaune. Comme moi. Car c'est la guerre et les Allemands sont partout. C'est la guerre et l'on doit se cacher, parce que les Allemands n'aiment pas les juifs. C'est la guerre, mais je suis amoureux de Salomé, et ça, personne ne me le prendra.

Leurs yeux se rencontrèrent...
Gabriel et Salomé n'échappent pas à ce cliché de la rencontre amoureuse et dès l'instant où il croisera les yeux noirs de Salomé, plus rien ne sera comme avant... Leur petite étoile va les rapprocher et l'Histoire va les amener à traverser ensemble une période difficile, tout en gardant leur âme d'enfant et leur envie de liberté...

C'est avec beaucoup de simplicité et de finesse qu'Agnès de Lestrade entraîne ses lecteurs dans une sombre période de notre Histoire... Comment raconter
aux enfants le sort réservé aux juifs? Comment témoigner du pire sans choquer ? Tout est pourtant  évoqué:  déportations,  rafles, extermination, travail forcé... Tout est dit mais avec beaucoup de subtilité. Nos deux héros sont deux enfants attachants et l'on tremble avec eux lorsque la Gestapo vient emporter les juifs du quartier qui tentent déspèspérement de survivre...
Des Etoiles dans le coeur rend compte de la réalité de cette France occupée, partagée entre deux camps...

Un joli moment de lecture, qui saura, par sa grande simplicité; séduire des élèves qui ne vont pas "spontanément" vers les livres...

http://www.maitrise-de-la-langue.ac-aix-marseille.fr/mlangue/IMG/image/inco_0910.png
Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 08:13
Bonjour,
Je profite d'un week-end un peu plus calme pour préparer quelques articles...
J'ai le plaisir de participer avec une de mes classes de sixième au prix des Incorruptibles.
Je suis donc plongée dans la lecture de la sélection avant de lancer différents projets de lectures et d'activités avec mes élèves.

La Sélection...

Des étoiles dans le coeur d'Agnès de Lestrade et Laurent Richard.
http://idata.over-blog.com/3/34/35/74//l--toile.gif
Chère Madame ma Grand-mère Elisabeth Brami
http://img.over-blog.com/300x446/0/60/04/32/livres-2/chere-madame-ma-grand-mere.jpg











L'ami l'Iguane
Alex Cousseau
http://idata.over-blog.com/0/60/04/32/livres-2/l-ami-l-iguane.gif
Un Hanneton dans le plafond Martine Pouchain

http://lewebpedagogique.com/stdidier/files/2009/11/hannetondansplafond-199x300.jpg















Les Sages Apalants
Marie Sabine Roger             Sous la Peau d'un homme. Praline Gay- Para
http://img.over-blog.com/500x671/0/60/04/32/livres-2/les-sages-apalants.jpghttp://www.images-chapitre.com/ima3/original/761/1100761_3055795.jpg
















Au fil de la semaine (si le temps me le permet) je consacrerai donc un billet pour chaque livre sélectionné... J'ajouterai l'avis de mes élèves lorsqu'ils auront découvert ces titres...
Affaire à suivre...
Si vous participez à ce prix et que vous en parlez sur vos blogs, un petit lien dans les commentaires afin que je parle aussi de vous...
Bonne lecture !

Repost 0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 16:21
Ce petit article pour vous donner de mes nouvelles car je ne poste plus depuis quelque temps.
Je suis littéralement dédordée, au boulot comme à la maison, ce qui me laisse peu de temps pour mes deux blogs et pour bien d'autres choses encore à mon grand regret... Cela veut dire moins/pas d'articles, moins/pas de visites chez vous... Je tairai le nombre bien trop élevé d'articles à consulter sur mon Google Reader...
Bref, avec mon déménagement qui approche, les choses ne risquent pas d'aller en s'améliorant... J'ai commencé à ranger mes livres dans de grands cartons et mes bibliothèques vides ont perdu de leur charme....

Toutefois, des articles sont en cours de rédaction...Et seront bientôt en ligne !

Quant à ma PAL, elle était déjà bien trop grande pour estimer le nombre de livres à lire en priorité... Mes derniers achats n'ont rien arrangé à la situation....

A très vite et un immense merci à ceux et celles qui ont pris un peu de leur temps pour prendre de mes nouvelles et me demander les raisons de mon absence...

Je vous dis à très vite... Faites le plein de lectures et d'articles... Si je ne commente pas tout, je prends tout de même le temps d'en lire et de noter vos suggestions avec le plus grand des plaisirs...

Mhttp://www.actualitte.com/images/news/3350.jpgoka
http://www.actualitte.com/images/news/3350.jpg
http://www.actualitte.com/images/news/3350.jpg
Repost 0
Published by Moka
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 11:06
Entre mon blog de lecture et mon blog culinaire ChezMoka, il aurait été vraiment dommage de passer à côté du SWAP Mille feuilles organisé par  Edelwe du blog On ne voit bien qu'avec le coeur... Sauf que la poste a failli en décider autrement...
Après m'avoir baladée de poste en poste, (merci à CHRONOPOST, que je ne recommande à personne à l'avenir ) j'ai enfin pu récupérer le colis tant attendu...

C'est avec un très grand plaisir que j'ai donc découvert ma swappeuse du blog La pause lecture ... Plein de belles découvertes culinaires et livresques à l'intérieur, ce qui me vient amplement compenser la déception première de courir partout après le colis...

Je vous laisse découvrir avec moi son contenu...

DSCF7534

Du côté des lectures, trois ouvrages qui s'ajoutent à ma PAL :

¤ La Colère des Aubergines de Bulbul SHARMA.
¤ Minuscules extases de Denis GROZDANOVITCH
¤ Les aventures d'un gourmand vagabond de Jim HARRISON

Bref trois titres à lire en cas de fringales au lieu de craquer sur une boîte de chocolat...

Côté gourmandises salées, j'ai pu découvrir une boîte de au persil et aux fines herbes tandis que c'est avec un plaisir non disimulé que j'ai ouvert un paquet contenant une exquise pâte de speculoos. Miam !

Puis, grâce à ma swappeuse, ma cuisine a retrouvé un économe digne de ce nom.

Enfin, une dernière attention très agréable. Un joli carnet de cuisine dans lequel j'ai pu trouver deux recettes appréciées par ma swappeuse. Il va falloir suivre de près mon blog culinaire car je testerai prochainement ces deux recettes...

Un grand merci à Edelwe pour cette organisation de SWAP gourmand.
Une plus grand merci encore à ma Swappeuse Emma qui m'a vraiment gâtée !
Repost 0
Published by Moka - dans SWAP
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 07:37
http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/4/2/2/9782757810224.jpgIl est de ces livres qu'on n'achèterait pas pour mille raisons différentes. Nous ne tombons pas dessus en librairie, nous manquons de temps, nous en avons eu une mauvaise critique, nous n'avons pas été attirés par la couverture... Bref je pourrais continuer encore longtemps...
Disgrâce de J.M Cotzee en fait partie.

C'est typiquement le genre de livre que je n'aurais pas pris la peine de me procurer... Eh bien j'aurais vraiment eu tort, et il arrive que le hasard fasse bien les choses...
David Lurie est un universitaire. Passionné de poésie , spécialiste de Byron, il enseigne à l'université du Cap en Afrique du Sud. Marié puis divorcé, il se contente de quelques aventures, histoire de "garder la forme." Prostituées, étudiantes, une routine qui va se briser suite à une aventure qui tournera mal...


Du jour au lendemain, David Lurie va devoir tout quitter. Son travail, sa ville, son quotidien.
Ce nouveau départ sera aussi pour lui l'occasion de retrouver sa fille Lucy, de découvrir son mode de vie, qu'il accepte mais le surprend. Elle vit en retrait du monde citadin et possède quelques terres ainsi qu'une ferme dans la campagne africaine.
Elle y accueille bras ouverts ce père qui ne la connaît pas tellement et qui a vécu si loin d'elle pendant tant de temps. Ils apprendront à s'apprivoiser, à accepter ce monde qui les sépare. Mais hélas, cet équilibre qu'ils réussiront à construire ne sera que de courte durée et le drame qui va se jouer dans cette ferme en retrait va venir remettre beaucoup de choses en question.
Quête de soi, retour vers nos racines, réfléxion sur la vieillesse et le temps qui passe. Racisme, apartheid, conflits d'intérêts et choc des cultures sont autant de thèmes qui s'entrecroisent tout au long du roman de Coetzee. Un moment de lecture très plaisant et surprenant qui ne laisse pas indifférent. J'ai apprécié ce livre qui m'a tenu en haleine malgré quelques longueurs et une fin qui n'était pas tellement à la hauteur de mes attentes. 

Mention spéciale à cette jolie édition "Les Arts déco" habillent les Nobel chez Point.

Repost 0
Published by Moka - dans Albums
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 15:44
Les défis fleurissent sur la blogosphère et il y en a un qui m'a tenté plus que les autres...C'est celui de MarieL et de son joli blog Les Carabistouilles de MarieL.

http://fdata.over-blog.net/2/99/28/34/header_article_tmpphpWSRB1X.jpg

Mon métier m'amène souvent à me (re)plonger au coeur des grands classiques de la littérature française ou étrangère. Ces livres qui m'ont tellement séduite que j'ai voulu passer mon quotidien avec eux en enseignant le français et la littérature, ces livres qui ont rythmé mon parcours universitaire et mon année de préparation au CAPES. Ces livres que je ne prends plus toujours le temps d'ouvrir. Pour mettre à l'honneur le plaisir de lire ces chefs d'oeuvre de la littérature, je n'ai donc pas résisté au challenge "J'aime les classiques".
  http://idata.over-blog.com/2/99/28/34/divers/defi_classique.jpg
MarieL  nous avait proposé de participer à son avant-première, chose que j'ai faite avec mon billet consacré à l'oeuvre de Sartre, Les Mains sales.
J'actualiserai ce billet au fil de mes lectures, histoire d'avoir une belle liste de ce voyage au pays des classiques...

Novembre et son avant-première !

http://www.palaisdelaculture.ci/fr/images/cineclub/les%20mains%20sales_theatre02.jpg
Les Mains sales de Jean Paul Sartre.
Décembre: Le Bal des classiques est ouvert !

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/0/7/4/9782290343470.jpg
Voilà le livre que j'ai choisi pour faire honneur à la première édition de ce challenge.

Rendez-vous la dernière semaine de Décembre...

Merci à toi MarieL pour cette jolie aventure...

Repost 0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 07:54
Lorsque je préparais le CAPES, j'ai découvert Huis clos de Sartre qui m'avait littéralement bouleversée. J'ai adoré cette pièce sombre parfois complexe à la première lecture. Il y a une quinzaine de jours, j'ai retrouvé ma complice du salon du livre sur les sièges rouge de notre théâtre de prédilection pour une représentation d'une autre pièce de Sartre : Les Mains sales. J'avais commencé à lire le livre mais le boulot m'avait éloignée de mes lectures. Bref, lorsque la pièce à commencé, j'ai tout de suite retrouvé mes premiers sentiments de lecteur  en me disant: "oulà, là il va falloir que je m'accroche sinon les 2h30 de représentation sans entracte vont me paraître interminables."
Eh bien je me suis accrochée. Et je me suis pris le texte de Sartre en pleine figure. Encore une fois, la magie a opéré et m'a convaincue. Dans une contrée imaginaire, le monde prépare l'après-guerre et les alliances s'installe aux tables des négociations. Nous sommes en 1945. Hugo, jeune militant rejetant ses origines bourgoises s'est engagé dans le parti d'Illyrie. Au moment où le rideau s'ouvre, il est de retour chez Olga, sa complice de l'époque après avoir passé un certain temps en prison. Accusé de trahison par les gens du parti, Olga veut savoir si Hugo a toujours sa place parmi eux. Elle a jusque minuit pour savoir ce qui s'est réellement passé lors de la dernière mission d'Hugo qui devait tuer Hoederer, chef des communistes.
Dès cet instant, nous repartons en 1943 et suivons Hugo dans sa mission. Il est parvenu à devenir l'homme de confiance d'Hoederer. Au fil de la pièce, Hugo se lie d'amitié avec cet homme talentueux et charismatique. Leurs divergences politiques donneront lieu à de magnifiques débats, sans pour autant tomber d'accord l'un et l'autre. Puis arrive le jour où Hugo doit mener à bien son projet et passer de l'ami à l'assassin. Un pas lourd à franchir.

Cette pièce pose la question du choix - chose peu étonnante chez Sartre - et des idéaux que l'on est amené un jour à compromettre ou non. Le personnage d'Hugo est touchant dans sa volonté de se démarquer d'une "classe" qu'il exècre mais dont il est nécessairement imprégné. C'est un intellectuel et il n'est pas incongru d'opérer certains rapprochements avec Sartre lui-même. De l'autre côté Hoederer a su m'interpeller tant dans sa personnalité que dans son charisme. Renoncement, engagement, aliénation, place de la liberté. Tous les thèmes chers à Sartre sont bien là et résonnent encore aujourd'hui.

Pour avoir eu la chance de voir jouer cette pièce, j'avoue que j'ai apprécié voir tous ces êtres de papier prendre vie sur scène. Ici, la mise en scène sert vraiment l'oeuvre de Sartre et la sublime. Bref, une soirée mémorable et un beau moment de littérature.
Inutile de dire que le temps qui me manquait pour achever l'oeuvre a vite été trouvé.

" Hoederer: Comme tu tiens à ta pureté, mon petit gars  ! Comme tu as peur de te salir les mains. Eh bien, reste pur  ! À quoi cela servirait-il et pourquoi viens-tu parmi nous  ? La pureté, c'est une idée de fakir et de moine. Vous autres, les intellectuels, les anarchistes bourgeois, vous en tirez prétexte pour ne rien faire. Ne rien faire, rester immobile, serrer les coudes contre le corps, porter des gants. Moi j'ai les mains sales. Jusqu'aux coudes. Je les ai plongées dans la merde et dans le sang. »

Double coup de coeur pour cette oeuvre, j'en profite pour déclarer officielle et ouverte ma participation au défi proposé par MarieL.

Quelques mots du metteur en scène :

"Le théâtre est toujours peuplé de boîtes à secrets.
Dans Les Mains Sales , il y a la poche d’un veston d’homme et, dans cette poche, une toute petite clé.
La clé ouvre la serrure d’une valise de cuir où dorment douze photos.
Sur les photos, un enfant à différents âges de sa vie.
L’enfant des photos est un homme aujourd’hui : l’homme du veston.
Et le secret de l’homme, ce sont les photos de son enfance.
Mais juste à côté des photos, au fond de la valise, l’homme a rangé un pistolet. L’arme est l’autre secret de l’homme : il veut être un assassin et personne ne le sait encore, personne ne peut le croire encore.
Au milieu de l’innocence, il y a le mensonge, comme au milieu du plaisir il y a la peur, ou bien l’amour au milieu de la guerre.
Dans le théâtre de Sartre, les mains sales cachent une âme pure, l’innocence dissimule la folie meurtrière et l’humanisme sert d’alibi à la compromission.
Autant de secrets soigneusement rangés au fond de beaucoup de petites valises de cuir, dont les clés reposent peut-être au secret de nos poches de vestons."

Guy Pierre Couleau



Repost 0
Published by Moka - dans Théâtre
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 07:28
Effervescence sur le trajet vers Montreuil. Après une superbe expérience au Salon du livre jeunesse 2008, Camille et moi n'avions qu'une hâte... Retrouver les allées colorées et riches en lectures de ce salon du livre très agréable...
Nous arrivons vers 11h après une pause rafraîchissante à attendre la navette qui nous conduira jusqu'au salon...

A peine entrées nous partons vers notre maison d'édition coup de coeur :

Les éditions Rue du monde et leurs auteurs et illustrateurs tous aussi brillants les uns que les autres... (Bon nous sommes tellement bons lecteurs/clients chez eux que nous explosons dépassons déjà notre budget livres en quelques coups d'oeil et de carte bleue. )

Nous avons eu le plaisir de découvrir la talenteuse Judith Gueyfier...
J'ai pu m'offrir le livre
Je suis un enfant de partout idéal afin de compléter mes séquences sur les Contes du monde que j'aime étudier avec mes sixièmes...












Pour la petite histoire, Judith Gueyfier a tout pour  faire des envieuses...Brillante, jolie, très accessible et passionnée par son métier elle vous propose de sublimes illustrations en guise de dédicaces...

Pour ce livre Je suis un enfant de partout, anthologie poétique, il vous suffit de lui donner le nom du continent de votre choix et naît alors au coeur de votre livre un sublime visage d'enfant, d'homme ou de femme du monde. Un plaisir à regarder. (Et là je regrette de ne pas avoir pensé à la fonction caméra de mon appareil numérique.)
Je vous laisse découvrir son site internet. Une mine d'or... (Avec en plus la possiblilté de feuilleter certains ouvrages.












Et pour finir de faire des envieux, je vous montre "mon continent..."
L'Asie...





Quelques mots à propos de Rue Du Monde..
(Source Wikipédia)

C'est grâce à Alain Serres que Rue du monde a été créée en novembre 1996 grâce à un millier de souscriptions - essentiellement des enseignants, des bibliothécaires et des directeurs de centre de loisirs-.
Rue du monde conçoit des livres pour « interroger et imaginer le monde ». Sa démarche originale associe regards citoyens, ouverture aux autres cultures et tremplin à l'imaginaire. Ses ouvrages s'adressent à l'intelligence, à la sensibilité et à l'esprit critique des enfants. Selon Alain Serres, il s'agit de leur "ouvrir les yeux sur notre monde sans les effrayer avec le monde qu'on leur laisse", pour ne pas en rester au "simple constat dramatique de la planète", mais "donner les clés pour pouvoir créer demain un monde meilleur". Les albums de Rue du Monde, soigneusement édités, laissent une grande place à des illustrations originales et colorées. Totalement indépendante financièrement, Rue du monde est parvenue à asseoir sa fonction dans le paysage éditorial mais aussi dans la vie sociale. Rue du monde propose également des expositions conçues à partir de ses livres.
Depuis ses débuts, Rue du monde fait travailler, tant pour le texte que pour les illustrations, des créateurs déjà reconnus et de jeunes talents. Elle collabore régulièrement avec Bernard Chambaz, Laurent Corvaisier, Didier Daeninckx, Judith Gueyfier, Martin Jarrie, Nathalie Novi, Pef, Zaü




















Actuellement, tous leurs auteurs et illustrateurs se mobilisent contre le gouvernement français qui a décidé, sans aucune concertation, de faire disparaître le statut de Défenseur des Droits de l'Enfant en France,  au moment même où nous fêtons le vingtième anniversaire de la convention internationale des Droits de l'enfant. Encore une belle preuve écoeurante des idées et priorités gouvernementales.  Au passage, je vous invite à signer ceci : Soutien.

Ce combat a donné naissance à de merveilleux albums et affiches (dont une ou deux viendront égayer mon bureau et ma salle de cours...)












A deux doigts de l'interdit bancaire, nous poursuivons notre balade parmi les livres...
Ayant choisi de travailler autour de l'engagement et de la guerre avec mes troisièmes je suis partie à la recherche de quelques livres sur ce thème.


Camille m'a offert ce joli livre Zappe la Guerre, dédicacé par PEF de Rue du Monde.(Oui, Encore!)




J'ai acheté et fait dédicacer le livre de Serge
Rubin Il n'y a pas que des shérifs qui portent une étoile.








Dans la même thématique j'ai trouvé Missak, l'enfant de l'affiche rouge de Didier Daeninckx et de Laurent Corvaisier. (Avec en prime une illustration et une dédicace)














Ma petite illustration dédicace du Missak :


J'ai tout de même pensé à mes sixièmes et au Récit de l'épopée Gilgamesh par Jacques Cassabois qui a évoqué son expérience d'écrivain et qui n'a pas hésité à nous conseiller quelques références  de bons livres...

J'ai également trouvé le recueil Contes glacés de Jacques Sternberg chez Mijade. Récits fantastiques, de science-fiction, mêlant humour noir et absurde... Mes troisièmes apprécieront sûrement.

Quelques trouvailles et quelques découvertes
plus tard (que je tais pour des raisons bien particulières) , il est déjà l'heure de repartir...

Bilan de cette journée :
Une PAL alourdie de magnifiques livres et albums, des souvenirs plein la tête, des rencontres avec des illustrateurs et auteurs talentueux et une irrésistible envie : y revenir l'année prochaine.
Et cela tombe bien, le rendez-vous est pris.
Repost 0
Published by Moka - dans Evénements
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 07:17
J'ai eu la chance il y a quelques semaines d'être contactée par le site A la page pour un partenariat lecture. J'adore trouver ce type d'invitation dans ma boîte mail. J'avais la possibilité de choisir le livre que je souhaitais sur leur site. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j'ai jeté mon dévolu sur un livre que je convoitais depuis pas mal de temps. Histoire de l'Art du Moyen Âge à nos jours publié chez Larousse.

Cet ouvrage collectif est une mine de références pour quelqu'un comme moi qui aime le monde artistique sans pour autant en maîtriser toute la richesse et toute la subtilité.

Plus de mille pages sont consacrées aux grandes périodes culturelles et artistiques de notre monde. Sept étapes nous menant du Moyen Âge à la période contemporaine. Des illustrations viennent ponctuer notre parcours à travers les siècles. Des oeuvres incontournables aux plus belles découvertes tout le monde y trouvera son compte.

Ce qui me plaît dans cet ouvrage est que les auteurs ont su trouver le juste équilibre entre la richesse du contenu et la simplicité d'accès à l'information. Aucune complexité ne vient perdre le lecteur tout en lui apportant de nombreuses informations tant sur le plan pictural qu'architectural. Bref, un livre à avoir dans sa bibliothèque pour tous les passionnés d'Art et des Musées que nous sommes...

Un grand merci à Sabrina et au site A la page de m'avoir contactée.
Repost 0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 08:25
Camille aime passionnément Les Liaisons dangereuses. Julien le place justement au rang de chef-d'oeuvre de la littérature. Il n'en fallait pas plus à deux jeunes personnes en quête d'absolu pour se lancer le jeu pervers mis en oeuvre quelques siècles plus tôt par Laclos entre la Marquise de Merteuil et le Vicomte Valmont. Sûre d'elle, impertinente, passionnée de littérature, orgueilleuse, Camille répond avec  enthousiasme aux lettres de Julien.
L'engrenage est lancé, les défis se succèdent. Séduction, manipulation, perversité. Tous les ingrédients laclosiens sont là. En gage de témoignages de leurs multiples conquêtes , les lettres de ruptures des amants abandonnés font office de trophées à leur tableau de chasse.


Inutile de vous dire qu'appréciant particulièrement Les Liaisons dangereuses de Laclos, j'ai eu un peu peur de me lancer dans cette version "moderne " de son oeuvre. Je connaissais Camille de Peretti pour avoir lu son premier titre Thornytorynx (Livre sur l'anorexie) et l'ayant particulièrement apprécié je me suis dit que cela valait la peine de poursuivre ma découverte de l'auteur.
Je n'ai vraiment pas regretté. Camille de Peretti revisite ici avec sa touche de modernité ce merveilleux roman épistolaire du XVIIIè siècle. Elle reprend avec brio la structure des Liaisons et accroche son lecteur dès les premières pages.
De plus, les références littéraires (Camille est une brillante élève d'hypokhâgne) n'ont fait qu'entretenir ce plaisir que j'ai eu à lire ce livre... Un bon moment de lecture... "Bien sûr, ce n'est pas du Laclos " diront de nombreuses personnes. Mais malheureusement ai-je envie de dire, et ce n'est à vrai dire pas le but ici.

La quatrième de couverture chez Stock
.
Julien et Camille sont faits pour s'entendre. Fascinés par la littérature du XVIIIème siècle, élèves brillants, orgueilleux, cyniques et prétentieux, ils ont tous deux la conviction de s'être trompés d'époque. Et surtout une dévorante envie de s'amuser et d'affirmer leur toute-puissance. Alors quoi de plus idéal pour combler leurs aspirations que de se prendre pour la vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil ? Quelques règles, de nombreuses "proies" à séduire, un maximum de "trophées"... Les voilà "partenaires de crime", maîtres d'un jeu cruel dont ils tirent les ficelles en redoutables manipulateurs. Marie, Stanislas, William, Emilie, Hadrien, Diane... autant de victimes de leur association diabolique.
Mais quand les deux adolescents se laissent rattraper par leurs modèles, les nouveaux enjeux les dépassent. Piqués dans leur amour-propre, ils sont incapables de mettre le terme qui s'impose à leur entreprise. Le jeu s'annonce de plus en plus périlleux ; et risque bien de les mener à ce qu'ils redoutent par-dessus tout : devenir des adultes.


Le site officiel de l'auteur.
Les avis d' Antigone, de Florinette et de Bérénice.


Repost 0

Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg