Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 06:30

Billet, juste pour les yeux...

Bonne semaine à tous !

Salon livre 2013 Paris (121)

 

Salon livre 2013 Paris (123)

 

Salon-livre-2013-Paris--120-.JPG

 

Salon-2012 0790

 

Salon-2012 0787

 

Salon livre 2013 Paris (110)

Salon livre 2013 Paris (109)

 

Salon livre 2013 Paris (131)

 

Salon livre 2013 Paris (132)

 

Salon livre 2013 Paris (125)

 

Salon livre 2013 Paris (106)

Et dans ma BAL, au retour du salon, la prochaine sélection pour le prix Relay Europe 1.

 

Edit 19h30 : Et peut-être que je me paie le culot d'ajouter un titre parce que ma collègue Hélène a pris le temps de remplir une mission de la plus haute importance...La dédicace du sublime Gatsby... J'affiche clairement un sourire niais.

Salon-2012-0794.JPG

 

Salon-2012 0797

Merci Hélène !

Repost 0
Published by Moka - dans Dédicaces
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 09:00

Il est de ces journées qui vous marquent pour leurs lots de mauvaises nouvelles, pour ce sentiment matinal que tout ne se déroulera pas comme prévu. Et puis il y a cette folle journée d'hier où tout semble s'agencer à la perfection. Une excursion amiénoise au programme puisque Pages d'Encre recevait Benjamin Lacombe en dédicace pour l'après-midi, mettant ainsi fin à sa "tournée" 2012. La Rousse, la Brune, Claudie et moi étions évidemment de la partie. (Tout comme beaucoup de visages familiers : Hélène et sa Lou, Eglantine, Camille qui était juste de passage pour un coucou furtif, Souad que j'ai aperçue, Lisa et  Gaëlle...) Récit d'une folle journée...

http://p1.storage.canalblog.com/19/16/574751/81101884.jpeg

Pages d'encre : THE place to be.

Dès 13h30, le trottoir de la rue des Chaudronniers commence à être de moins en moins accessible. Il faut dire qu'il faut savoir être patient pour décrocher le fameux tête-à-tête avec cet artiste d'exception.

Au centre de la librairie, un îlot consacré aux bijoux de Benjamin. Si je m'écoutais, je vendrais volontiers un rein pour tout emporter. D'ailleurs, chaque année ma collection prend de l'ampleur aussi rapidement que mon endettement. (D'ailleurs, Père Noël, je crois que Le Grimoire de Sorcière, L'Herbier des Fées et le tout dernier Swinging Christmas ont trèèèèèès envie de découvrir mon petit chez moi...)

La foule patiente est là, et l'entrée de la librairie est littéralement envahie. Heureusement, ça papote sévère, ça rit, ça râle parfois si l'on tend un peu l'oreille, ça feuillette les livres, ça décide de quitter la file d'attente, ça pointe l'attention sur ce qu'il faut lire ou éviter, ça hésite : "Bon alors, je prends La Petite Sorcière ou Swinging Christmas ? Je fais dédicacer celui-ci ou l'autre ? Je demande un lapin ou un chat ? " De temps à autre, un courant d'air. Est-ce la porte d'entrée toujours ouverte de la librairie qui ne désemplit pas ou le bruissement d'ailes des centaines de volatiles en origami qui occupent majestueusement le plafond ? Vanessa prépare du thé, Soizic est face à un vrai dilemme : y aura-t-il assez de fraises Tagada pour tout le monde ? De très chouettes demoiselles aux petits soins avec nous... Doucement, nous nous rapprochons de l'espace dédicace, enivrées par les chants de Noël revisités par Olivia Ruiz. Encore 10, puis 6 et... c'enfin notre tour. Claudie demandera finalement le petit lapin à l'intérieur de son Swinging Christmas, ma Rousse s'offrira une merveilleuse Ondine, et Elo et moi le chef d'oeuvre d'Hugo illustré.

Dedicaces-6581.JPG

Quand les livres n'attendent plus que nous...Dedicaces 6582

Bijoux d'exception.Dedicaces 6635

Tagada nouvelle génération vs aquarelles lacombiennes.

14h00, ouverture des portes. Il me faudra plus de trois heures pour que la magnifique Esméralda vienne sublimer le non moins merveilleux tome 1 de Notre Dame de Paris. Véritable objet d'art, cette édition peut incontestablement faire pâlir le moindre tome d'un  Pléiade hugolien sur nos étagères en le rendant bien fade et triste. Dorures, volutes, couvertures travaillées à la perfection, couleurs chaudes : voilà un vrai bijou qui ne fait que confirmer mon amour des beaux livres. 

Dedicaces 6638 Fille de l'eau et des crayons, Esméralda prend vie sous notre regard admiratif.

Dedicaces 6641

"Autour d'elle tous les regards étaient fixes, toutes les bouches ouvertes ; et en effet, tandis qu'elle dansait ainsi, au bourdonnement du tambour de basque que ses deux bras ronds et purs élevaient au-dessus de sa tête, mince, frêle et vive comme une guêpe, avec son corsage d'or sans pli, sa robe bariolée qui se gonflait, avec ses épaules nues, ses jambes fines que sa jupe découvrait par moments, ses cheveux noirs, ses yeux de flamme, c'était une surnaturelle créature." Victor HugoDedicaces-6659.JPG

  La dédicace de ma Brune. Dedicaces 6626 Quel talent ! Et ce n'est pas Lou qui dira le contraire...

Bilan de cette journée "pas comme les autres"...

J'ai un peu mal au dos, j'ai dépensé un peu plus de 60 euros pour m'offrir les deux tomes de Notre Dame de Paris, je n'ai pas trouvé le temps si long puisque les copines étaient là, j'ai fait le plein de thé de Noël à la Brûlerie, j'ai traîné un peu du côté des Cousines de Léon et  j'ai dîné Chez Maman près de la cheminée, en savourant un Coteaux du Layon divin et du foie gras avec les copines. Mais j'ai aussi et surtout partagé un moment privilégié entre 13h et 14h, autour d'une table libanaise avec Soizic, Vanessa, Stéphane, Arthur et... BENJAMIN ! Une folle journée, un moment d'une simplicité incroyable, un vrai Noël avant l'heure...

Repost 0
Published by Moka - dans Dédicaces
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 07:05

Dedicaces 6320Non, pas d'article sur le salon jeunesse puisque j'ai troqué ma sortie parisienne pourtant très attendue pour une soirée avec des amis qui s'est un peu éternisée. Pas même un regret le lendemain puisque je me suis réveillée avec ma Rousse pour un petit-déj maison fort sympathique. (J'ai réussi mes premiers scones maison !) Nul doute que ce week-end sera placé sous le signe de la détente et des plaisirs minuscules mais absolument nécessaires...

Toutefois, j'ai eu ma séquence dédicace car jeudi soir, j'étais face à Oliver Adam, accompagnée de Lisa, Hélène, Poule et Eléonore. Une rencontre de toute beauté, et ce ne sont pas les filles qui diront le contraire... (Oui, inutile de taire cette évidence, cet homme est incroyablement charmant. On résiste difficilement à ce regard qui entre dans mon top 5  des yeux so Graouuuuu !) Mais, en dehors de son charme difficilement inégalable, il y a ses mots. Une rencontre passionnante, des propos forts. Olivier Adam est non seulement un écrivain talentueux mais aussi un homme de conviction, cultivé et humble. (Ndlr : l'alliance des deux est assez rare chez les charmants garçons) Il nous parle de politique, de son rapport au monde et à l'écriture , il tient un discours sur notre société et son évolution, et dévoile ensuite ses ambitions et intentions littéraires... Une séance durant laquelle j'ai littéralement bu ses paroles. Un moment qui fait du bien, aux yeux comme à l'esprit et qui me donne envie de replonger dans des textes lus il y a maintenant quelques années et dont il a parlé avec passion. Je finis donc tranquillement Les Lisières et me réserve Des Vents contraires pour mon hibernation livresque qui ne va pas tarder à arriver.

 Ps : Lisa, j'ai réussi à déchiffrer ma dédicace et moi, j'ai le numéro de téléphone ;)

 

Repost 0
Published by Moka - dans Dédicaces
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 09:30

2012-11-23 19.12.30

Alain Kokor en dédicace à la Fontaine.

Ma carte bancaire a comme une envie de faire de grosses bêtises...

2012-11-23-19.06.22.jpg

Hier, ma librairie adorée accueillait un artiste que j'étais ravie de retrouver, presque un an après son passage au salon du livre de ma ville. J'avais eu le plaisir de me procurer le superbe Petite souris, grosse bêtise et depuis quelques heures mes étagères comptent désormais un nouveau venu fraîchement dédicacé : Mon Copain secret. Une jolie rencontre, dans un cadre ô combien chaleureux et intimiste. (Sans parler de la logorrhée enthousiaste de ma Blonde au sujet des méduses et des pieuvres...) Bref, une séance de dédicace arrosée d'un savoureux Côteaux du Layon pour fêter l'anniversaire de ma Nath et ponctuée d'une révélation: le secret du Kleenex. Grandiose. Merci Alain Kokor, tout simplement. Des rencontres comme celle-ci, on en voudrait encore, et plus souvent.

Bon, inutile de vous dire que j'ai aussi craqué sur deux autres titres dont je n'avais absolument pas prévu l'achat. Mon addiction livresque me perdra. (La Fin des temps de Murakami et le Joël Dicker qui fait tant parler de lui...)

S'éclipser enfin, tout doucement, pour retrouver ses amis-collègues au resto. Papoter boulot, mais pas trop, me dire que pour rien au monde je n'aurais voulu rater le regard perplexe de Yo sur l'assiette de truites aux amandes... (Photo à l'appui.) Apprécier la présence du papounet et de la soeurette de ma Blonde. Regagner ni trop tôt, ni trop tard mes draps trop froids et me laisser emporter par la lecture de Mon Copain secret histoire de parfaire ce vendredi soir.

2012-11-24 10.30.27[1]Welcome home !

2012-11-24_10.30.42-1-.jpgEt dans une semaine... C'est Montreuil qui ouvre ses portes...

 

 

Repost 0
Published by Moka - dans Dédicaces
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 07:00

DédicacePetite virée amiénoise avec mes princesses pour un rendez-vous avec Benjamin Lacombe bon, ok pour une décicace. Nous sommes allées chez Pages d'encre , une libraire que j'aime beaucoup, avec mes copines Camille et Elo.Benjamin Lacombe Arrivées suffisamment en avance, nous avons pu faire partie des premières chanceuses à lui présenter nos livres pour cette séance de dédicaces et passer un moment à discuter avec le talentueux Benjamin Lacombe. En dehors de son sourire ravageur, son joli minois,  je l'ai trouvé vraiment très ouvert et accessible et c'est je crois la première fois que j'ai passé autant de temps à discuter avec LAcombeun illustrateur. Ses petites pauses I-pad pour nous faire découvrir la version numérique de l'Herbier des fées furent très drôles et savoureuses, sans parler des présentations de quelques illustrations du très attendu Notre Dame de Paris. Bref, encore un très bel après-midi dévastateur pour ma carte de crédit, mais particulièrement riche de rencontres dans un cadre que j'aime beaucoup et où je prends toujours beaucoup de plaisir à me retrouver... Contes macabresJ'ai aussi eu la joie de retrouver Lisa ! Il me tarde d'avoir un peu plus de temps pour un petit tête-à-tête gourmand toutes les deux !

 Quant à Camille, comme j'ai une promesse à tenir, j'attends tes disponibilités pour qu'on puisse vite se voir et parler un peu plus que vendredi. Marion, Aurélia et Elise, cet article me permet de partager un peu avec vous ce moment où votre absence a été remarquée.

 

Pour les amoureuses des livres, Benjamin Lacombe sera au Salon du livre jeunesse de Montreuil le premier week-end de décembre.Librairie Pages d'encre Je pense qu'il faudra s'armer de patience pour les dédicaces mais vous savez maintenant où le trouver ! Enfin, petit message à la demoiselle blonde fan de monsieur Lacombe que j'ai rencontrée dans la file d'attente, si tu passes par ici et que tu lis ce message, tu peux comme promis me laisser ton mail en privé pour que je puisse t'envoyer quelques clichés de ce petit moment magique...

Repost 0
Published by Moka - dans Dédicaces
commenter cet article

Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg