Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 12:58

http://img.over-blog.com/240x180/2/72/86/97/Divers/CHALLENGES/LOGO-Les-citations-du-jeudi.jpg

Je rejoins tardivement la liste des blogs participant à la citation du jeudi à l'initiative de Chiffonnette...

Pour ma première citation, je ne pouvais pas ne pas choisir un extrait de la première des oeuvres théâtrales qui m'a marquée et qui m'a définitivement liée à la littérature...

 

Il s'agit d'un extrait d'Antigone d'Anouilh et du très célèbre échange avec Créon autour du bonheur. (Bon je vous l'accorde la citation est longue, mais pour une première il fallait marquer le coup !)

ANTIGONE, murmure, le regard perdu.

Le bonheur...

CRÉON, a un peu honte soudain.

Un pauvre mot, hein ?

ANTIGONE, doucement

Quel sera-t-il, mon bonheur ? Quelle femme heureuse deviendra-t-elle, la petite Antigone? Quelles pauvretés faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur ? Dites, à qui devra-t-elle mentir, à qui sourire, à qui se vendre ? Qui devra-t-elle laisser mourir en détournant le regard?

CRÉON, hausse les épaules. 

Tu es folle, tais-toi.

ANTIGONE

Non, je ne me tairai pas ! Je veux savoir comment je m'y prendrai., moi aussi, pour être heureuse. Tout de suite, puisque c'est tout de suite qu'il faut choisir. Vous dites que c'est si beau la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.

CRÉON

Tu aimes Hémon ?

ANTIGONE

Oui, j'aime Hémon. J'aime un Hémon dur et jeune ; un Hémon exigeant et fidèle, comme moi. Mais si votre vie, votre bonheur doivent passer sur lui avec leur usure, si Hémon ne doit plus pâlir quand je pâlis, s'il ne doit plus me croire morte quand je suis en retard de cinq minutes, s'il ne doit plus se sentir seul au monde et me détester quand je ris sans qu'il sache pourquoi, s'il doit devenir près de moi le monsieur Hémon, s'il doit apprendre à dire « oui », lui aussi, alors je n'aime plus Hémon !


CRÉON

Tu ne sais plus ce que tu dis. Tais-toi.

 ANTIGONE

Si, je sais ce que je dis, mais c'est vous qui ne m'entendez plus. Je vous parle de trop loin maintenant, d'un royaume où vous ne pouvez plus entrer avec vos rides, votre sagesse, votre ventre. (Elle rit.) Ah ! je ris, Créon, je ris parce que je te vois à quinze ans, tout d'un coup ! C'est le même air d'impuissance et de croire qu'on peut tout. La vie t'a seulement ajouté tous ces petits plis sur le visage et cette graisse autour de toi.

CRÉON, la secoue.

 Te tairas-tu, enfin ?

 ANTIGONE

Pourquoi veux-tu me faire taire ? Parce que tu sais que j'ai raison ? Tu crois que je ne lis pas dans tes yeux que tu le sais ? Tu sais que j'ai raison, mais tu ne l'avoueras jamais parce que tu es en train de défendre ton bonheur en ce moment comme un os.

CRÉON

Le tien et le mien, oui, imbécile !

 ANTIGONE

Vous me dégoûtez tous avec votre bonheur ! Avec votre vie qu'il faut aimer coûte que coûte. On dirait des chiens qui lèchent tout ce qu'ils trouvent. Et cette petite chance pour tous les jours, si on n'est pas trop exigeant. Moi, je veux tout, tout de suite, — et que ce soit entier — ou alors je refuse ! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite — ou mourir.

CRÉON

Allez, commence, commence, comme ton père !

 ANTIGONE

Comme mon père, oui ! Nous sommes de ceux qui posent les questions jusqu'au bout. Jusqu'à ce qu'il ne reste vraiment plus la petite chance d'espoir vivante, la plus petite chance d'espoir à étrangler. Nous sommes de ceux qui lui sautent dessus quand ils le ren­contrent, votre espoir, votre cher espoir, votre sale espoir !

Repost 0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 12:18

Me voilà tagguée par L'Irrégulière, bloggeuse que j'apprécie beaucoup...

A mon tour, j'ai sélectionné les quinze auteurs qui ont marqué mon parcours de lectrice...

Beaucoup de grands noms dont la sélection ne vous suprendra pas (en tout cas pour ceux qui me connaissent un peu...)

 

Auteurs

 

Je sais que ce TAG a déjà beaucoup circulé sur la blogosphère donc se l'appropriera qui veut...

Bonne journée à tous et à tout de suite pour la citation du jeudi... ;)

 

Tagxedo - Tag Cloud with Styles
Repost 0
Published by Moka - dans Tags
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 11:19

Avant tout, je vais éviter de regarder la date à laquelle mon dernier article a été posté... Rassurez-vous, j'ai beaucoup lu depuis... Mais je n'ai vraiment pas pris le temps de rédiger mes articles... L'envie n'était pas toujours là non plus... Mais c'est décidé, je vais redonner vie à mon espace lecture qui a quelque peu pris la poussière...

Petit aperçu des livres qui ont pris la place en tête de ma PAL et qui feront bientôt l'objet d'une chronique...

Bon et je ne parle pas des livres qui vont bien évidemment venir s'immiscer dans cette liste de mes priorités...

 

Côté classiques...

Sur les conseils avisés d'une personne qui a littéralement aimé ce texte...

http://www.decitre.fr/gi/00/9782070359400FS.gif

Autour d'un thème: le piano.

Je me suis remise au piano et au solfège et plus le temps passe plus l'univers musical me touche. J'ai donc eu envie d'allier littérature et musique en demandant conseil à une de mes libraires de prédilection... Elle m'a donc suggéré un ensemble de titres qu'il me tarde de découvrir...

 

http://www.decitre.fr/gi/28/9782020508728FS.gif

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/5/3/9/9782714441935.jpg

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/0/9/8/9782742787890.jpghttp://www.peripheries.net/IMG/jpg/huston15.jpg

http://www.decitre.fr/gi/67/9782266117067FS.gif 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté Art...

Deux cadeaux : regards croisés sur...

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9783836510110.jpghttp://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/6/3/1/9782070339136.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En lecture commune avec mes élèves... 

En prolongement de l'étude des nouvelles à chute:

http://img.over-blog.com/255x430/1/18/13/98//Fant--mes-et-farfafouilles.jpghttp://img.over-blog.com/253x431/1/18/13/98//Lune-de-miel-en-enfer.jpghttp://www.valunivers.fr/wp-content/uploads/2010/06/Fredric-Brown-Martiens-go-home.jpg

  

Repost 0
Published by Moka - dans Evénements
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 04:30

Une année de lecture parfois entrecoupée de silences plus ou moins longs.
Un an de publications, de commentaires, de liens vers vos blogs qu'il me plaît de visiter le plus souvent possible...

Une année de....
 Coups de coeur

http://www.decitre.fr/gi/80/9782070355280FS.gifhttp://bp2.blogger.com/_cb1w16SxdFI/SHYBshSw6OI/AAAAAAAACYs/DzcZAQZHYAI/s400/demeur%C3%A9es.jpg
http://www.khimairaworld.com/bibliotheque/post/image/Lelivredeschosesperdues.jpghttp://www.bdselection.com/imagesbd/p/pouletprunes/pouletprunes_gc.jpg











 De rendez-vous et de rencontres littéraires...

(avec
Fanette, toujours à mes côtés ;) )
Reportages aux Salons du livre jeunesse.
Montreuil 2008
Amiens 2009
Montreuil 2009

Reportage au Salon du livre de Paris.
J'y ai rencontré Stephie et Leil'
2009

 De défis et de challenges...

http://img.over-blog.com/300x300/1/75/59/84/Challenge/challenge2.jpghttp://mealenn.files.wordpress.com/2010/01/jaime-les-classiques3.jpghttp://leterrierdechiffonnette.hautetfort.com/media/00/00/338856901.jpg






http://img.over-blog.com/300x215/2/34/88/73/Images-diverses---tags/Russie.jpg
Ma PAL ne diminue pas, bien au contraire et ce malgré mon utopique OBJECTIF PAL...
(et autant vous dire que  vous n'y êtes pas étrangers...)
Mais continuez, j'adore ça !

Je souhaite donc que l'année qui arrive soit synonyme de lectures toujours plus enrichissantes, de belles découvertes qui font vite oublier les déceptions que l'on rencontre parfois au fil de nos PAL...
J'espère être un peu plus régulière dans mes publications et dans le suivi de vos articles
et signe d'ores et déjà pour une nouvelle année...!
Repost 0
Published by Moka - dans Evénements
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 04:00
http://www.lexpress.fr/images/jaquettes/20/9782841137220.gifATTENTION COUP DE COEUR... !
(Voilà, au moins vous êtes prévenus...)
Cet album est l'histoire d'une rencontre. Rencontre entre Max, peintre de son état, et un jeune garçon. L'un vit à l'étage, où se trouve son atelier. L'autre observe, curieux de connaître le travail de l'artiste...La rencontre a lieu. Et il se trouve que chacun admire le talent de l'autre. Si Max impressionne derrière ses toiles, le jeune garçon envoûte l'artiste dès qu'il se met à jouer du violon.
Se noue alors un pacte artistique: à chaque fois que l'un prendra le pinceau, l'autre prendra son archer. Ainsi naît ce duo insolite. "Blotti dans le fauteuil rouge, j'aimais regarder Max travailler, même si je ne pouvais voir ce qu'il dessinait ou peignait, il aimait s'entourer de mystère."

Puis, vient le jour où le peintre doit partir vers d'autres horizons... S'il a pu profiter de la douce musique du jeune garçon, son complice n'a pas eu la chance de voir ses toiles. Qu'à cela ne tienne, il lui laisse la clé de son atelier et le charge de veiller sur ses créations. Avant de le quitter, il lui confie un secret, clé de so
http://farm2.static.flickr.com/1220/1421645446_f695b91cdd.jpg
n art, (et clé de l'oeuvre de Buchholz à mon humble avis...)
Il m'avait dit un jour quelquechose que je n'avais pas compris: "chaque image doit conserver un secret. Même pour moi. D'autres peut-être voient dans mes images beaucoup plus que je ne vois moi-même". Puis il avait ajouté : " je ne suis qu'un collectionneur. Je collectionne les instants."
La première partie de l'album est consacré au récit de l'amitié entre les deux artistes. La seconde partie nous entraîne avec le narrateur dans l'atelier du peintre. Chaque toile est accompagnée d'une petite phrase qui suggère plus qu'elle ne dit, et qui contient également sa part de mystère. C'est à ce moment de la lecture que j'ai pensé aux Mystères d'Harris Burdick, qui ont un fonctionnement similaire.

Inutile de répéter à quel point je suis tombée sous le charme de cet artiste talentueux.
J'aime sa manière d'attirer notre regard vers un détail anodin pour mieux être surpris par un  autre élément bien plus mystérieux...Chaque page éveille notre curiosité et stimule notre imagination... Nous suivons le jeune narrateur dans son parcours initiatique et je  ne peux que vous inviter à le lire à votre tour, à le parcourir et à l'offrir à votre entourage.  Notons au passage que Bernard Friot s'est chargé de l'adaptation française du texte et ce avec un talent indéniable. Pour achever de vous convaincre, lisez donc un peu ce qui suit...

Quelques mots sur l'auteur:
Né en 1957 près d'Aix-la-Chapelle, Quint Buchholz a d'abord étudié l'histoire de l'art avant de se tourner vers la peinture et les arts graphiques. Il vit aujourd'hui à Munich et illustre depuis 1988 de nombreux livres de jeunesse. Ses travaux, de renommée internationale, ont reçu de nombreux prix.
http://www.museumsyndicate.com/images/artists/768.jpgSon site: Quint Buchholz
Même s'il est en allemand, allez jeter un oeil sur l'onglet Galerie où vous découvrirez le style Buchholz...  Je ne vous cache pas que mon coup de coeur va à sa Galerie consacrée aux livres...(L'avatar  et la rubrique PAL tout en bas de ce blog  en sont la preuve...) Certains d'entre vous connaissent peut-être car des cartes postales ont été réalisées à partir de ses oeuvres.
Un aperçu de sa "rubrique livresque" pour vous donner encore plus envie...

Lesender MannMann auf einer LeiterNachts mit Buch
 

J'édite une fois de plus mon message, car vous me demandez si cet album peut-être destiné aux adultes et aux adolescents. Je réponds un grand OUI et vous ajoute ce lien. Un metteur en scène, Jacques Nichet, s'est prêté au jeu de faire vivre les tableaux de Buchholz à travers une adaptation théâtrale de l'album...


 



  "Des images silencieuses, transparentes, pleines d'océan, de ciel, de brume. Une jetée, un phare. Tout est calme et familier. Et pourtant, bizarrement, une roulotte de cirque s'envole dans la nuit, des pingouins envahissent les trottoirs... Un jeune garçon découvre les tableaux mystérieux de son ami Max, un peintre qui collectionne des visions qui ne durent qu'un instant. Magnifique!"

Sylvaine Olive et Laurence Liban du magazine Lire pour L'express.

Dernier conseil du peintre que je vous transcris:
" A chaque tableau mène un chemin invisible, le peintre doit trouver ce chemin..."

Alors à votre tour maintenant ;)

http://img.over-blog.com/300x300/1/75/59/84/Challenge/challenge2.jpg3/12
J'avance tout doucement...
Repost 0
Published by Moka - dans Albums
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 09:25
Le rendez-vous d'Avril chez Pimprenelle se fera donc avec Emmanuel Carrère. Cela fait pas mal de temps que je dois lire un de ses livres alors cette "rencontre" tombe à point nommé ! Je serai donc de la partie... Ne me reste qu'à réfléchir sur le titre à sélectionner...

A ce propos, Camille, il me semble que tu avais acheté et fait dédicacer un de ses livres lors du dernier salon du livre de Paris... Si tu passes par là à ton retour d'Inde, pourras-tu me le prêter ? (Sinon je risque de dévaliser ma librairie, et j'ai fait le serment de ne rien acheter d'ici le prochain salon. Oui vaine promesse...)

http://img.over-blog.com/300x300/2/65/54/54/logo-carrere.jpg
Sa biblio, d'après Wikipédia.
Romans
  • L'Amie du jaguar, Flammarion, 1983 
  • Bravoure, POL, 1984 
  • La Moustache, POL, 1986
  • Hors d'atteinte, POL, 1988
  • La Classe de neige, POL, 1995
Récits
  • L'Adversaire, POL, 2000
  • Un roman russe, POL, 2007
  • D'autres vies que la mienne, POL, 2009
Essais
  • Werner Herzog, Edilig, 1982, monographie sur le réalisateur
  • Le Détroit de Behring, POL, 1987 
  • Je suis vivant et vous êtes morts, Le Seuil, 1993, biographie romancée de Philip K. Dick

Rendez-vous le 14 Avril pour la publication du billet...
Je me ferai un plaisir d'aller lire vos articles !
Repost 0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 08:00
Bonjour à tous,
Ce matin retour sur un  de mes achats du salon du livre jeunesse 2009 pour une petite chronique autour d'un beau projet mené par l'illustrateur Laurent Corvaisier et l'écrivain Didier Daeninckx.
Laurent-Corvaisier-et-Didier-Daeninckx.jpg
Ces deux hommes ont choisi d'évoquer une figure emblématique de la résistance : Missak Manouchian.
Cet album est destiné aux enfants, mais relate joliment
les grands moments de sa vie...
Nous suivons donc Missak enfant, dans son pays d'origine : l'Arménie. Nous découvrons son amour des mots, de la littérature et son besoin de liberté. En tournant la page, le contraste est immédiat, Missak et en prison. Il attend la mort.
http://www.la-breche.com/catalog/images/2283.jpg
C'est sur ce va-et-vient entre passé et présent que s'articule cet album, le tout renforcé par un habile jeu sur les couleurs. Les couleurs chaudes et vives pour le passé, des couleurs froides, le noir et le blanc pour le quotidien de la cellule, et le rouge, en référence à la célèbre affiche.
Je n'en dirais pas plus concernant l'histoire, car tourner les pages de cette album est une belle découverte visuelle. Les "moins jeunes" (oui, nous) sauront retrouver certaines métaphores et apprécieront les différents niveaux de lecture. Petit plus, j'ai  vraiment apprécié de trouver un petit feuillet complémentaire à la fin de l'album, feuillet riche en images et en photographies...
Bref, un titre que je vous conseille vivement...

http://www.zcommunications.org/FCKFiles/rc-chrd1.jpg

Pour aller plus loin...

En ce qui me concerne, j'ai découvert cet homme lors d'un stage pendant ma préparation au CAPES ( découverte tardive, je vous l'accorde... ) Le professeur que j'observais avait fait lire à sa classe de troisième un de ces textes qui une fois lu ne vous quitte plus. Un de ces textes qui vous bouleverse par sa beauté.. Il s'agissait de la Lettre de Manouchian à Mélinée, texte ô combien sublime, écrit quelques heures avant son exécution. Allez, je ne peux pas résister à l'envie de le partager avec vous...

http://www.avoodware.com/blog/assets/Missak-Manouchian.jpg
« Ma Chère Mélinée, ma petite orpheline bien-aimée,
Dans quelques heures, je ne serai plus de ce monde. Nous allons être fusillés cet après-midi à 15 heures. Cela m’arrive comme un accident dans ma vie, je n’y crois pas mais pourtant je sais que je ne te verrai plus jamais. Que puis-je t’écrire ? Tout est confus en moi et bien clair en même temps.
    Je m’étais engagé dans l’Armée de Libération en soldat volontaire et je meurs à deux doigts de la Victoire et du but. Bonheur à ceux qui vont nous survivre et goûter la douceur de la Liberté et de la Paix de demain. Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement. Au moment de mourir, je proclame que je n’ai aucune haine contre le peuple allemand et contre qui que ce soit, chacun aura ce qu’il méritera comme châtiment et comme récompense.
    Le peuple allemand et tous les autres peuples vivront en paix et en fraternité après la guerre qui ne durera plus longtemps. Bonheur à tous... J’ai un regret profond de ne t’avoir pas rendue heureuse, j’aurais bien voulu avoir un enfant de toi, comme tu le voulais toujours. Je te prie donc de te marier après la guerre, sans faute, et d’avoir un enfant pour mon bonheur, et pour accomplir ma dernière volonté, marie-toi avec quelqu’un qui puisse te rendre heureuse. Tous mes biens et toutes mes affaires je les lègue à toi à ta sœur et à mes neveux. Après la guerre tu pourras faire valoir ton droit de pension de guerre en tant que ma femme, car je meurs en soldat régulier de l’armée française de la libération.
    Avec l’aide des amis qui voudront bien m’honorer, tu feras éditer mes poèmes et mes écrits qui valent d’être lus. Tu apporteras mes souvenirs si possible à mes parents en Arménie. Je mourrai avec mes 23 camarades tout à l’heure avec le courage et la sérénité d’un homme qui a la conscience bien tranquille, car personnellement, je n’ai fait de mal à personne et si je l’ai fait, je l’ai fait sans haine. Aujourd’hui, il y a du soleil. C’est en regardant le soleil et la belle nature que j’ai tant aimée que je dirai adieu à la vie et à vous tous, ma bien chère femme et mes bien chers amis. Je pardonne à tous ceux qui m’ont fait du mal ou qui ont voulu me faire du mal sauf à celui qui nous a trahis pour racheter sa peau et ceux qui nous ont vendus. Je t’embrasse bien fort ainsi que ta sœur et tous les amis qui me connaissent d
http://www.acam-france.org/bibliographie/auteurs/manouchian-melinee.jpge loin ou de près, je vous serre tous sur mon cœur. Adieu. Ton ami, ton camarade, ton mari.

                                                                            Manouchian Michel.
 

P.S. J’ai quinze mille francs dans la valise de la rue de Plaisance. Si tu peux les prendre, rends mes dettes et donne le reste à Armène. M. M. »




Aujourd'hui , je suis à la place du professeur et j'ai envie de transmettre à mes élèves cette petite partie de l'histoire, de leur parler de ces hommes qui ont dit non, qui ont résisté pour un pays qu'ils aimaient.  [
Notamment à une époque où certains osent débattre vainement de ce qu"être français" signifie.]

http://image.toutlecine.com/photos/l/0/a/l-armee-du-crime-16-09-2009-1-g.jpg

Pour les plus curieux d'entre vous, je conseille vivement le film de Robert Guédiguian L'Armée du crime qui retrace la vie du groupe Manouchian jusqu'à sa chute. Un film haletant, touchant qui rend un bel hommage à ces hommes morts pour la France.

Virginie Ledoyen incarne Mélinée, et Simon
Abkarian, (que j'avais eu l'occasion de voir au théâtre dans Une bête sur la Lune) entre dans la peau de Missak avec un talent indéniable. Parmi les membres de "L'armée du crime", vous pourrez également retrouver le charmant  Robinson Stevenin... (Rien que pour ça, ça vaut le détour... ;) )


Pour compléter mon article, un texte d'Aragon, inspiré de la lettre à Mélinée...

Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servi simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
À la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant

Louis ARAGON
Strophes pour se souvenir

http://img.over-blog.com/300x300/1/75/59/84/Challenge/challenge2.jpg2/12
Repost 0
Published by Moka - dans Albums
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 11:42
Encore une semaine de vacances devant moi, autant de temps pour lire, boire des litres de thé, et vider ma bibliothèque en attendant le déménagement...
Si j'ai découvert une chose avec la blogosphère littéraire, c'est bien la diversité des défis proposés sur les blogs.

Jusqu'à maintenant, je n'avais pas participé à beaucoup d'entre eux... Mais avec mon "changement de vie" qui s'annonce, je vais retrouver le temps de lire (oui, internet en moins pendant quelque temps va m'offrir plus de moments de lecture...Bon j'y aurai tout de même accès sur mon lieu de travail...)

Actuellement, je suis de la partie pour le challenge "J'aime les classiques" de Marie.L... J'ai pris un peu de retard à cause des cartons mais je suis à deux pas de le rattraper d'ici mes prochaines publications...
http://mealenn.files.wordpress.com/2010/01/jaime-les-classiques3.jpg

J'ai découvert ce matin, via Liratouva le blog de Mango, un challenge fait pour moi...
A lire et à manger, challenge organisé par Chiffonnette.
Avec mon blog de lecture et celui de cuisine, je ne pouvais pas rater cette occasion !

http://leterrierdechiffonnette.hautetfort.com/media/00/00/338856901.jpg
J'édite mon billet car d'autres défis m'ont donné envie de me lancer...

Pimpi nous emmène en voyage...
Et comme beaucoup, la littérature russe ma fascine, malgré le manque de temps pour me lancer dans les incontournables références... Mais avec ce défi, je prends le risque !
http://img.over-blog.com/300x215/2/34/88/73/Images-diverses---tags/Russie.jpg
http://img.over-blog.com/300x300/1/75/59/84/Challenge/challenge2.jpgAvec une petite soeur qui prépare le concours de professeur des écoles... Je ne pouvais pas passer à côté de ce challenge. D'autant qu'elle devient une "grande consommatrice" de ces magnifiques ouvrages... Merci Hérisson pour ce beau défi !

Enfin, j'avais oublié le fameux Objectif PAL d'Antigone...
http://idata.over-blog.com/2/34/88/73/Images-diverses---tags/ObjectifPAL.jpg( Hauteur de la PAL : Indéterminée...
Poids
: Incalculable...
Nombre de livres : je compte encore...)

Je sais qu'il existe bien d'autres défis, d'ailleurs si vous en avez à me conseiller, n'hésitez pas à en parler ici !
A très vite !
Repost 0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 07:30
Une séléction du Prix des Incorruptibles CM2/6ème.
http://lewebpedagogique.com/stdidier/files/2009/11/hannetondansplafond-199x300.jpg

Je poursuis mon parcours à travers la sélection du Prix des Incorruptibles 2009/2010. Après le sublime album  Les Sages Apalants de Marie-Sabine ROGER et Bruno PILORGET, il me semblait difficile de tomber à nouveau sur un livre coup de coeur...

MoMo a un "hanneton dans le plafond". ça c'est son père qui ne cesse de le répéter. C'est un peu ce qui le définit, ce qui fait de lui un enfant pas comme les autres...
Mais MoMo, en dehors de cette particularité, a une sorte de sixième sens. Il ressent certaines choses. Et c'est ainsi qu'il arrive à prédire, de temps à autre, un événement qui va avoir lieu.
Et puis, un jour un événement insupportable à ses yeux va arriver. Pensant avoir commis l'irréparable, il partira sans regarder derrière lui... Il entraînera son frère dans cette fugue,  durant laquelle nos deux petits garçons vont apprendre à vivre ensemble et à découvrir le monde qui les entoure...

Un roman encore une fois plutôt rapide à lire et peut-être un peu plus "étoffé" que Des étoiles dans le coeur. Toutefois, j'ai un peu moins été séduite par ce petit ouvrage. Si la relation entre les deux frères était touchante, cela n'a pas suffit à me convaincre...
J'attends donc d'entendre l'avis de mes élèves...

http://www.maitrise-de-la-langue.ac-aix-marseille.fr/mlangue/IMG/image/inco_0910.png
A demain pour un prochain titre...
Repost 0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 06:10
Une séléction du Prix des Incorruptibles CM2/6ème.

http://lewebpedagogique.com/stdidier/files/2009/10/LessagesApalants-223x300.jpg
Parce qu'il n'y a pas que les romans dans la vie , la sélection du Prix des Incorruptibles  2009/2010 nous propose également de lire de beaux albums, et il faut avouer que celui-ci est une véritable promesse...Une promesse d'évasion, de sérénité, de voyage. Mais pas n'importe quel voyage...
Avec beaucoup de talent et de poésie, nous tournons ces pages colorées et ensoleillées pour suivre Grand-Père au fil de ses pérégrinations sur son dromadociphère, le menant doucement, vers le pays des Sages Apalants. (En le lisant, je n'ai pu m'empêcher de penser à Michaux...)
Recontrer ces hommes demande de la patience, exige de s'intéresser au monde et ses merveilles, invite à se retrouver et savourer le plaisir de l'instant en réfléchissant sur notre rapport au temps qui passe indéniablement...
Ce texte est un poème, dans lequel chaque mot rebondit vers un autre en laissant s'échapper une douce musique... " Les Apalants vont à pas lents et se fondent dans l'air du temps..." Quant aux illustrations, chaque mot du texte, du poème retrouve toute sa beauté à travers les touches de l'illustrateur sans qu'aucun détail de lui échappe...
Un vrai moment de magie, de beaux instants saisis par la plume et le pinceau, pour le plus grand plaisir du lecteur...
Un très joli coup de coeur...

http://www.maitrise-de-la-langue.ac-aix-marseille.fr/mlangue/IMG/image/inco_0910.png
http://img.over-blog.com/300x300/1/75/59/84/Challenge/challenge2.jpg










J'avance dans mon challenge...
1/12
Repost 0

Pour Faire Connaissance...

  • : Au milieu des livres...
  • Au milieu des livres...
  • : Au fil des pages, mon univers se construit. Des livres, quelques clichés, des envies d'ailleurs, des rendez-vous dans les salles obscures et des instants musicaux.Bienvenue au milieu des livres...
  • Contact

Plongée dans...

 

 

http://syros.fr/blogs/syros-le-blog/wp-content/uploads/2013/04/CV-Nox-tome-2.jpg

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782369020042.jpg

Chroniques

 

Chroniques-livresques.jpeg

 

Comic-strip-copie-1.jpeg

Mon-nombril.jpegMoi-apres-mois.jpeg

On-the-road.jpeg

Je suis ici aussi...

Pinterest.jpg